Et le truc tout simple qui pourrait tout changer à votre réussite professionnelle est… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Et le truc tout simple qui pourrait tout changer à votre réussite professionnelle est…
©PHILIPPE DESMAZES / AFP

Redressement productif

Et le truc tout simple qui pourrait tout changer à votre réussite professionnelle est…

Se tenir droit ou debout augmenterait la fréquence cardiaque d’environ 10 battements par minute et favoriserait l'amélioration du temps de réaction, ainsi que du niveau de concentration. A l'inverse, se tenir recroquevillé peut affecter la qualité de votre travail et avoir une réelle influence sur votre moral.

Que vous soyez assis ou debout, il est difficile de conserver une bonne posture au travail, surtout lorsque l’activité dure plusieurs heures. Outre les troubles musculo-squelettiques (TMS) et les tensions musculaires qu’elle peut engendrer, adopter une mauvaise position trop longtemps peut également affecter la qualité de votre travail.

L’influence d’une mauvaise posture

Pour comprendre ce phénomène, il est utile de revenir quelques millions d’années en arrière. Lorsque les premiers hommes adoptaient la position couchée, cela signifiait qu’ils se trouvaient dans un endroit sûr, en sécurité. A l’inverse, lorsqu’ils étaient debout ou se déplaçaient, ils devaient être particulièrement vigilants et donc sous tension. Aujourd’hui, explique Max Vercruyssen, un ergonome spécialiste de la posturologie cité par le site Bloomberg, le corps suit naturellement le même processus. En somme, la façon dont vous vous tenez a de réelles répercussions sur la façon dont agissent votre corps et votre esprit.

Avoir une bonne posture ne permet pas seulement d’être raffiné, mais de supporter le poids du corps de façon naturelle. Etant bipède, l’être humain n’a que ses deux membres inférieurs pour supporter la charge de son corps et ce, sur un plan axial : de la colonne vertébrale, en passant par le bassin, les genoux, les chevilles et les pieds. En d’autres termes, le squelette humain et ses muscles constituent une véritable infrastructure naturelle dont il faut prendre soin.

Comment se tenir au travail ?

Selon Max Vercruyssen, se tenir droit ou debout augmente la fréquence cardiaque d’environ 10 battements par minute, ce qui offre une nette amélioration du temps de réaction et du niveau de concentration. Ainsi, se lever quelques minutes pour aller se rafraîchir ou voir un collègue suffit à stimuler le cerveau. Le spécialiste recommande d’adopter l’une de ces deux postures pour réaliser une tâche difficile, en particulier après avoir déjeuné ou lorsque vous vous sentez fatigué. Selon lui, vous pouvez également trier vos tâches par ordre de difficulté afin d’adopter la meilleure posture possible.

Du corps au cerveau

Vous avez sans doute déjà constaté que lorsque vous vous sentez déprimé, désemparé ou triste, le corps à tendance à vouloir s’effondrer. Ce phénomène fonctionne dans les deux sens. Ainsi, plusieurs études ont démontré que plus la posture était mauvaise, plus l’esprit avait tendance à être négatif. Erik Peper, professeur d'éducation de la santé à l'Université d'État de San Francisco, a fait asseoir plusieurs volontaires dans diverses postures et leur a demandé de penser soit à des choses positives, soit négatives. Le résultat est sans appel : "si vous adoptez une position repliée, elle aura un effet psychologique", explique Erik Peper. "La testostérone descend, le cortisol augmente, vous avez donc plus accès aux pensées désespérées et votre cerveau doit faire des efforts pour faire apparaître des effets positifs."A l’inverse, se tenir correctement laisserait place aux pensées optimistes. Alors à vous de choisir...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !