Combien de glaces un enfant peut-il manger chaque jour ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Combien de glaces un enfant peut-il manger chaque jour ?
©REUTERS/Michael Dalder

Question d’été

Combien de glaces un enfant peut-il manger chaque jour ?

L'été nous avons tous tendances et, encore plus les enfants, à abuser des glaces. Alors lesquelles privilégier et lesquelles éviter ?

Béatrice  de Reynal

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal est nutritionniste Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur du blog "MiamMiam".

Voir la bio »

Atlantico : Avec les vacances d'été, enfants et adultes sont tentés de manger (et parfois d'abuser) des glaces. En variant les plaisirs entre les glaces en cornet, les sorbets et les glaces à l'eau et dans le cadre d'une alimentation équilibrée à quelle fréquence les enfants peuvent-ils en consommer sans se restreindre mais sans en abuser non plus ? 

Béatrice de Reynal : Les « glaces », en réalité, concerne une large catégorie de produits très différents les uns des autres. Il faut distinguer  les sorbets, les crèmes glacées et les glaces, d’un point de vue « dénomination légale » et « nutritionnel ».

Mais il y a , en plus, beaucoup de produits fantaisie comme les glaces à l’eau (sirop et eau gelés), ou autres desserts servis glacés comme le navarin, mélange de meringue, de glace et de crème fraiche fouettée, sans parler de vraies pâtisseries très riches, vendues surgelées pour des raisons de commodité.
 
Le sorbet au fruit doit contenir au moins 25 % de fruits - sauf pour les fruits très acides comme le citron ou le cassis, ou les fruits très parfumés comme la banane ou l'ananas, qui peuvent n’avoir que 15 % de fruits. Le reste est de l’eau est du sucre. D’un point de vue calorique, ce sont les moins énergétiques de tous les desserts disponibles, hors fruits et compotes. 
 
Ensuite, on a la crème glacée, préparée avec du lait pasteurisé, de la crème et du sucre, aromatisé aux fruits, à la vanille ou autre. Elle contient des additifs type caroube, qui permet de la maintenir alors qu’elle commence à fondre, et permet surtout d’incorporer des bulles d’air les plus nombreuses possibles. Ne confondez pas le poids de la glace avec son volume. La différence est tout l’air qui est vendu avec, grâce aux additifs qui peuvent être nombreux. Les crèmes glacées ont au moins 5 % de matières grasses laitières. Le poids minimal doit être de 450 grammes par litre.
 
La glace, la vraie, est en réalité une crème composée d’oeufs, de lait, crème, sucre et un arôme de vanille, ou du chocolat, ou des fruits. Elle contient souvent des additifs (carraghénnanes, caroube, etc.) et existe en vegan (à la place d’oeufs, on met d’autres protéines). Toutes les spécialités des grandes marques (Magnum, Haagan Dazs …) apportent encore plus d’énergie sous forme de graisses et de sucres : comptez 300 Kcal pour un Magnum, 274 pour la Haagen Dazs macadamia… Soit autant qu’un moelleux au chocolat et plus qu’une tarte aux pommes. Ne comptez pas sur eux pour vous rafraîchir : ils sont trop caloriques et vont carrément vous réchauffer ! Parce qu’elles sont vendues glacées, les sens sont trompées par la teneur en sucres et en graisses. Vous aurez l’impression de vous rafraîchir ? Tout au contraire, elles vont vous nourrir, vous apporter des calories disponibles immédiatement, qui font monter votre température corporelle. Trop de calories dans un si petit volume. Elles n’apportent guère d’atout nutritionnel. Alors profitez en une fois ou deux l’été. Mais surtout pas tous les jours !
 
Préférez un bain de mer ou de fleuve, ou simplement de placer vos pieds dans un bassin d’eau froide du robinet. Pas cher, et effet rafraîchissant garanti, surtout pour les toutes petites personnes (les bébés, jeunes enfants) ou les très grandes personnes (Seniors ) qui apprécieront ces moments apaisants. Pour eux, pas de glace, mais juste de l’eau fraîche.

Quelles types de glaces privilégier pour les enfants ?   

Pour les enfants, préférez les glaces à l’eau maison : un peu de jus de fruits dans le bac à glaçons. ça suffit à leur bonheur et il s'agit de la seule glace vraiment recommandable. 
Vous avez une sorbetière ? Ecraser des fruits et mettez les dedans sans rien d’autres. Pas le temps ? Mettez durement des compotes dans la sorbetière : rafraichissant et nutritif (antioxydants, vitamines). Autre astuce  : faire  glacer des petits suisses.

De nombreuses marques proposent désormais des glaces vegan. Parfois moins sucrées, sans crème, ni lactose sont-elles à recommander ? Sont-elles moins "nocives"? 

Elles ne sont pas nocives, non. Mais elles sont à scruter de près. Toutes celles que j’ai pu évaluer ne peuvent être mises dans un même panier. Certaines sont effectivement moins grasses, moins sucrées. Certaines sont mêmes plus riches en fruits (purée de banane + mangue). Mais parfois, le mot « vegan » cache une liste d’additifs impressionnantes. 
 
Choisissez les meilleurs et proposez des coupes glacées, mélange de fruits coupés et de glaces. Vous pouvez même faire glacer des compotes ou des compotées du commerce et ajoutez une boule de glace vanille ou mangue. Effet garanti.
 
Verdict, peut importe le type de glace, méfiez vous de ce qui est gelé : plus c’est gelé, moins vous percevez la quantité de sucres ajoutés. Lisez elles étiquettes. Attention à la liste d’ingrédients, notamment la liste des additifs qui est toujours impressionnante. Mais si vous lisiez la liste d’ingrédients dans le magasin, avant de décider d’acheter ? Vous n’achetiez plus rien !
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !