Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Pierre Gripari a publié les "Contes de la rue Broca" aux éditions La Table Ronde.
Pierre Gripari a publié les "Contes de la rue Broca" aux éditions La Table Ronde.
©

Atlanti Culture

"Contes de la rue Broca" de Pierre Gripari : retrouvez l'esprit d'enfance

Pierre Gripari a publié les "Contes de la rue Broca" aux éditions La Table Ronde.

Hélène Renard pour Culture-Tops

Hélène Renard pour Culture-Tops

Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

"Contes de la rue Broca" de Pierre Gripari
La Table Ronde, 1972 Existe en livre audio et en version poche
 

Recommandation:

Excellent 

Thème:

Dans le recueil en ma possession, il est proposé 13 contes où l'on croise la sorcière de la rue Mouffetard et celle du placard aux balais, un géant aux chaussettes rouges et magiques, le Père Lustucru, la fée du robinet, un petit cochon futé, une patate amoureuse d' une guitare, Monsieur Pierre qui cache son jeu et la famille Saïd... Tous les ingrédients pour laisser place à l'imaginaire sont là.

Points forts:

Des contes où le merveilleux fait irruption au coeur de la ville alors que, la plupart des contes traditionnels se déroulent dans de sombres forêts, des lieux campagnards ou des châteaux délabrés . 

Beaucoup de dialogues vifs et savoureux, écrits simplement mais de manière percutante ! Et souvent, aussi, des chansonnettes, des ritournelles au pouvoir magique... "Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière ! "

Des trouvailles poétiques, des situations audacieuses invraisemblables mais auxquelles on croit.

Les enfants s'identifieront aisément  aux personnages, le jeune Bachir et son vélo, les  filles de M. Saïd, le propriétaire de l'épicerie-buvette du quartier et tous les autres.

Bien que rédigés en 1966, c'est à dire il y a plus de 50 ans, ces contes n'ont pas pris une ride ! Evidemment, ils commencent par "Il était une fois... ", sésame de l'imaginaire et  à la fin, tout s'arrange, ouf !

Points faibles:

Aucun à signaler.

En deux mots ...

Vos enfants ou petits-enfants qui, en ces temps de contagion risquée, ne vont plus à la crèche ni à l'école maternelle, vont adorer ces contes !  Vous n'aurez aucun mal à devenir conteur...

Un extrait:

De la préface : "Les seules histoires qui m'intéressent vraiment sont celles dont je suis sûr, dès le début, qu'elle ne sont jamais arrivées, qu'elles n'arriveront jamais, qu'elles ne peuvent pas arriver. J'estime qu'une histoire impossible, du seul fait qu'elle n'a pas, pour se justifier d'être, une quelconque prétention documentaire ou idéologique, a toutes les chances de contenir beaucoup plus de vérité profonde qu'une histoire simplement plausible..."

"Il était une fois une paire de chaussures qui étaient mariées ensemble. La chaussure droite, qui était le monsieur, s'appelait Nicolas, et la chaussure gauche, qui était la dame, s'appelait Tina. Elles habitaient ensemble une belle boîte en carton où elles étaient roulées dans du papier de soie... mais voilà qu'un beau matin... "

L'auteur:

Pierre Gripari (1925-1990) a publié un grand nombre de récits, de romans, de farces, de petites comédies pour enfants. Les éditions Grasset-Jeunesse, notamment, ont largement fait appel à son talent. Mais les adultes peuvent aussi apprécier son écriture dans des poèmes (dont certains libertins), des essais, d'autres romans et des critiques littéraires. Il s'est essayé à tous les genres et ses oeuvres sont souvent teintées d'"ironie dévastatrice". Les éditions de la Table Ronde, puis les éditions L'Âge d'homme et leur directeur littéraire Vladimir Dimitrijevic, lui ont permis de constituer une oeuvre importante, composée d'une quarantaine d'ouvrages. Après Contes de la rue Broca, on ne saurait manquer de relire Contes de la Folie Méricourt (autre nom de rue de Paris) et, pour ma part, j'ai retrouvé dans ma bibliothèque quatre autres ouvrages  dont deux que j'apprécie particulièrement : L'Evangile du rien (anthologie de thèmes qui lui sont chers) et Patrouille du conte (présenté comme le "récit" d'une mise en ordre de la société par des policiers qui veillent au politiquement correct...).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !