Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Le chanteur Michael Jackson lors de son procès aux Etats-Unis dans les années 2000.
©CARLO ALLEGRI / Getty Images North America / AFP

"Leaving Neverland"

Wade Robson a été débouté par la justice américaine dans le cadre de sa plainte contre les héritiers de Michael Jackson

Wade Robson, qui avait déposé plainte contre les sociétés de Michael Jackson pour les abus sexuels dont il accusait le chanteur, a été débouté par un juge de Los Angeles. La justice a estimé qu'il n’était pas possible de considérer que les entreprises qui gèrent aujourd'hui la fortune du chanteur Michael Jackson avaient pu exercer un contrôle sur lui de son vivant.

Wade Robson, le chorégraphe, qui avait déposé plainte contre les sociétés de Michael Jackson pour les abus sexuels dont il accuse le chanteur lorsqu’il était mineur, a été débouté par un juge de Los Angeles. La justice a statué contre Wade Robson, selon des informations de 20 Minutes.

Le juge de Los Angeles a estimé que rien ne prouve que MJJ Productions et MJJ Ventures (les sociétés qui gèrent le patrimoine de Michael Jackson) aient été impliquées, de quelque manière que ce soit, dans les abus sexuels reprochés à l’artiste.

« Les preuves démontrent que les accusés n’avaient pas la capacité légale de contrôler Jackson, parce que Jackson était le propriétaire complet et total des sociétés. Sans contrôle, il n’y a pas de relation spéciale ou d’obligation qui existe entre les accusés et l’accusation. De plus, il n’y a pas de preuve de faute professionnelle de la part des accusés », selon la décision de justice, relayée par la rédaction du Hollywood Reporter.

Les avocats de Wade Robson devraient néanmoins faire appel de la décision devant la Cour Suprême des Etats-Unis. Les accusations de Wade Robson étaient notamment au cœur du documentaire « Leaving Neverland ».

Vince Finaldi, l’avocat du chorégraphe, a transmis un communiqué auprès du Hollywood Reporter :

« Si elle était maintenue, cette décision créerait un dangereux précédent qui rendrait des milliers d’enfants travaillant dans l’industrie du divertissement vulnérables aux abus sexuels commis par des personnes en position de pouvoir. Les enfants de notre Etat méritent d’être protégés et nous n’arrêterons pas de nous battre tant que nous n’aurons pas assuré la sécurité de chaque enfant ».

Michael Jackson a été acquitté en 2005 de toutes les charges d’agression sexuelle contre des mineurs qui pesaient contre lui.

La famille de la star tente de préserver son image et son catalogue musical qui génère d’importants revenus depuis sa disparition.

Hollywood Reporter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !