Netflix : Alain Chabat va réaliser une série d'animation "Astérix" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le dessinateur français Albert Uderzo posait avec Astérix et Obélix lors d'une conférence de presse à la Monnaie de Paris. Alain Chabat va réaliser pour Netflix une série animée sur Astérix.
Le dessinateur français Albert Uderzo posait avec Astérix et Obélix lors d'une conférence de presse à la Monnaie de Paris. Alain Chabat va réaliser pour Netflix une série animée sur Astérix.
©PATRICK KOVARIK / AFP

Recette de la potion magique

Netflix : Alain Chabat va réaliser une série d'animation "Astérix"

Alain Chabat va travailler sur une série d'animation dans l'univers d'"Astérix". Ce projet, l'adaptation de l'album "Le Combat des chefs", a été initié par les éditions Albert René et par Netflix.

Les fans des aventures du plus célèbre Gaulois vont être aux anges. Netflix et les éditions Albert René se sont associés pour un projet de série d'animation en 3D dans l'univers d'"Astérix". Cette série sera une "transposition de l'un des tout meilleurs albums de la saga créée par René Goscinny et Albert Uderzo : Le Combat des chefs, publié en 1966", selon des précisions du Parisien.
L'adaptation et la réalisation de cette "première série animée" autour d'Astérix a été confiée à Alain Chabat qui a déjà travaillé à une adaptation de l'oeuvre de Goscinny et Uderzo avec son film devenu culte, "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" en 2002. 
Alain Chabat s'est confié à la rédaction du Parisien sur ce nouveau projet pour Netflix : 
"Ecrire et réaliser une série d'animation a toujours été un rêve. Je suis ravi de pouvoir le réaliser avec Astérix dont je suis fan depuis des années ! Cela s'annonce comme une aventure extraordinaire". 
Dans "Le Combat des chefs", le druide Panoramix est frappé d'amnésie après avoir reçu un coup de menhir sur le crâne. Il ne se souvient plus du tout de la recette de la potion magique. En l'absence de cet atout, le village gaulois pourrait être plus que jamais menacé par les Romains.  
Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !