La Nasa prélèvera un rocher sur un astéroïde en 2020 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La Nasa prélèvera un rocher sur un astéroïde en 2020.
La Nasa prélèvera un rocher sur un astéroïde en 2020.
©

Vers l'infini et au-delà

La Nasa prélèvera un rocher sur un astéroïde en 2020

Cette opération devrait permettre de tester des systèmes de vol pour envoyer des astronautes vers des destinations lointaines.

Dans le cadre de sa mission Asteroid Redirect Mission (ARM), initiée il y a trois ans, la Nasa avait initialement prévu de capturer un astéroïde pour en changer la trajectoire. Mais mercredi 25 mars, l'agence spatiale américaine a annoncé qu'elle avait changé d'avis et décidé de prélever un rocher à la surface de l'astéroïde en question avec le vaisseau automatique ARM. Cette opération devrait permettre de tester des systèmes de vol pour envoyer des astronautes vers des destinations lointaines.

"La mission ARM fournira ainsi une première démonstration de plusieurs systèmes de vol spatial qui seront nécessaires pour envoyer des astronautes vers des destinations lointaines dans l'espace dont surtout Mars", a expliqué la Nasa. Doté d'un moteur à propulsion solaire-électrique en développement, ARM sera à même d'explorer l'espace lointain. En effet, ce système permet de consommer moins de carburant, de voyager loin, plus vite et moins cher que n'importe quelle autre technologie actuellement disponible, souligne la Nasa. ARM devrait atteindre l'astéroïde deux ans après son lancement, soit vers 2022.

Pour l'heure, la Nasa a sélectionné trois astéroïdes potentiels mais elle continue à en chercher d'autres et a accru, depuis la création de la mission ARM, de 65% sa détection des astéroïdes dont l'orbite croise près de celle de la Terre. L'Agence a jusqu'en 2019 pour faire son choix. Une fois arrivé à proximité de l'astéroïde choisi, ARM déploiera son bras télémanipulateur pour saisir un rocher dont la taille pourrait aller jusqu'à quatre mètres. Après un voyage d'environ six ans, le vaisseau le placera sur une orbite lunaire stable. Au milieu des années 2020,donc, la Nasa lancera deux astronautes dans la capsule Orion pour aller explorer ce rocher et en prélever des échantillons pour les rapporter sur Terre. La mission devrait durer 24 ou 25 jours.

Avant que le rocher n'atteigne sa destination autour de la lune, la Nasa en profitera également pour tester des techniques de protection de la Terre contre une éventuelle menace de collision avec un astéroïde.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !