« Hey, Hey, Rise Up ! » : Pink Floyd dévoile une nouvelle chanson en soutien au peuple ukrainien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Pink Floyd a dévoilé une nouvelle chanson, « Hey, Hey, Rise Up ! », en soutien au peuple ukrainien et avec l'artiste Andriy Khlyvnyuk, du groupe Boombox.
Pink Floyd a dévoilé une nouvelle chanson, « Hey, Hey, Rise Up ! », en soutien au peuple ukrainien et avec l'artiste Andriy Khlyvnyuk, du groupe Boombox.
©DR / Capture d'écran YouTube

Solidarité avec l’Ukraine

« Hey, Hey, Rise Up ! » : Pink Floyd dévoile une nouvelle chanson en soutien au peuple ukrainien

Les membres de Pink Floyd n'avaient pas enregistré de nouvelle chanson depuis près de trente ans. Le groupe a partagé un titre inédit. Les recettes seront versées à des organisations humanitaires dans l'objectif de soutenir la population ukrainienne.

Pink Floyd a composé et sorti une nouvelle chanson originale en soutien au peuple ukrainien. Le titre « Hey, hey, rise up ! » (« Hey, hey, lève-toi ! »)  a été partagé dans la nuit de jeudi à vendredi sur les réseaux sociaux.

Ce titre va permettre de récolter des fonds pour des œuvres humanitaires.

Cette chanson constitue une première depuis 1994 (si l'on excepte les enregistrements instrumentaux regroupés en 2014 dans l'album The Endless River - dont le morceau Louder Than Words sur lequel des paroles ont été rajoutées).

Sur cette chanson, David Gilmour et Nick Mason utilisent la voix d'Andriy Khlyvnyuk, du groupe ukrainien Boombox.

David Gilmour a publié un communiqué :

« Comme beaucoup d'autres, nous avons ressenti de la fureur et de la frustration en assistant à cet acte ignoble qui consiste à envahir un pays démocratique indépendant et pacifique et à faire assassiner son peuple par l'une des plus grandes puissances du monde. Récemment, j'ai lu qu'Andriy avait quitté sa tournée américaine avec Boombox pour retourner en Ukraine et s'engager dans la défense territoriale ».

David Gilmour a aussi vu sur Instagram cette vidéo tournée sur une place de Kiev où l'artiste « chante dans le silence d'une ville sans circulation ni le moindre bruit à cause de la guerre ».

« C'était un moment puissant qui m'a donné envie de le mettre en musique », selon David Gilmour.

Le membre du groupe Pink Floyd a expliqué qu'il avait réussi à échanger avec Andriy Khlyvnyuk depuis son lit d'hôpital de Kiev. L’artiste ukrainien mobilisé sur le front se remettait d'une blessure due à un éclat de mortier.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !