Elon Musk renonce à racheter Twitter et se prépare pour une bataille judiciaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Elon Musk renonce à acquérir Twitter.
Elon Musk renonce à acquérir Twitter.
©Britta Pedersen / POOL / AFP

Trop de faux comptes ?

Elon Musk renonce à racheter Twitter et se prépare pour une bataille judiciaire

Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, a indiqué à Twitter vendredi qu'il mettait fin à l'accord passé avec le conseil d'administration pour racheter le réseau social. Ce choix serait lié à des informations « fausses et trompeuses » sur l'entreprise.

Elon Musk renonce à acquérir Twitter.  Dans une lettre publiée par le gendarme boursier américain, les avocats du patron de Tesla assurent que Twitter n'a pas respecté ses engagements pris dans l'accord, en ne donnant pas toutes les informations demandées sur le nombre de faux comptes et spams.

Après l'annonce du milliardaire, Twitter a annoncé une action judiciaire. 

Twitter a répété à plusieurs reprises ces dernières semaines que le nombre de faux comptes sur sa plateforme était inférieur à 5%. Elon Musk et son équipe estiment que le réseau ment, et que cela affecte la viabilité de son activité, et donc la valeur de la société.

En mettant fin à son engagement de racheter Twitter, l'homme d'affaires s'expose à des poursuites juridiques conséquentes. Les deux parties se sont engagées à verser une indemnité de rupture pouvant aller jusqu'à un milliard de dollars dans certaines circonstances.

Elon Musk a fait volte-face et a mis fin à l’accord de rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars.

L’autre raison pourrait être qu’Elon Musk ait finalement eu « des remords », comme l’indique l’analyste Angelo Zino de CFRA Research à l’AFP. Le contrat signé par le milliardaire en avril prévoyait un prix de rachat au prix de 54,20 dollars par action, mais le prix du titre a chuté de 20 % depuis cette date. Autrement dit, Elon Musk rachèterait Twitter bien trop cher par rapport à ce qu’il vaut actuellement.

Si Elon Musk arrive à prouver que les faux comptes sont bien aussi nombreux qu’il le prétend et que cela cache une situation économique moins favorable que prévu, il pourra alors se retirer sans encombre.

La justice déterminera si oui ou non cela est suffisant pour qu’Elon Musk se retire du rachat.

Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !