Vladimir Poutine lance une « opération militaire » en Ukraine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Crédits Photo: Alexey DRUZHININ / SPUTNIK / AFP
Vladimir Poutine a lancé une opération militaire en Ukraine ce jeudi 24 février, un tournant dans la crise avec l'Ukraine.

Guerre

Vladimir Poutine lance une « opération militaire » en Ukraine

Vladimir Poutine a fait une déclaration surprise à la télévision peu avant 04 heures du matin. Des explosions ont été entendues dans plusieurs villes dont Kiev, Kharkiv, Kramatorsk, Dniepr, Donetsk, Marioupol et Odessa, laissant présager une attaque de grande ampleur et parfaitement coordonnée.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé ce jeudi, dans la nuit, une opération militaire en Ukraine pour « défendre » les séparatistes de l'Est du pays, malgré les critiques de la communauté internationale et les sanctions infligées par l'Occident.

Peu après la déclaration surprise du dirigeant russe, plusieurs puissantes explosions ont été entendues à Kiev, dans le centre-ville, et d'autres à Kramatorsk, dans l'est, et à Odessa, sur la mer Noire.

Après le lancement de l'opération russe, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé ce jeudi le monde à créer « une coalition anti-Poutine » pour « contraindre la Russie à la paix ».

Un peu avant 5h du matin, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba a avait déclaré qu'une « invasion de grande ampleur de la Russie » avait débuté.

« De paisibles villes ukrainiennes sont en train d'être attaquées. C'est une guerre d'agression. L'Ukraine se défendra et gagnera. Le monde peut et doit arrêter Poutine. Il est temps d'agir maintenant », avait précisé Dmytro Kouleba dans un tweet.

D'importants embouteillages se sont formés dans les rues de Kiev, attestant du fait que ses habitants sont en train de quitter massivement la capitale ukrainienne ce jeudi matin, quelques heures après le déclenchement de l'invasion russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a donné l'ordre à ses troupes « d'infliger le maximum de pertes » aux militaires russes qui envahissent son pays.

Le président américain Joe Biden a dénoncé « l'attaque injustifiée » de la Russie contre l'Ukraine.

La France a dénoncé « la décision de la Russie de faire la guerre à l'Ukraine » en appelant Moscou à « mettre immédiatement fin à ses opérations militaires ».

Le Quai d’Orsay avait déjà invité dès mercredi tous les ressortissants français à quitter le pays « sans délai ».

Euronews - Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !