Messe de Noël : le pape François appelle à l'humilité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Crédits Photo: Capture d'écran Euronews / DR
Le pape Français a lancé un appel à l'humilité lors de la messe de Noël, en cette fin d'année 2021.

Messe de minuit

Messe de Noël : le pape François appelle à l'humilité

Le pape François a présidé vendredi soir la traditionnelle messe de Noël dans la basilique Saint-Pierre de Rome devant près de 2.000 personnes masquées.

La traditionnelle messe de minuit dans le cadre des célébrations de la nativité et de Noël s’est déroulée, dans la nuit de vendredi à samedi, dans la basilique Saint-Pierre de Rome devant près de 2.000 personnes masquées, selon des informations d'Euronews. Le pape François a notamment invité les fidèles à « redécouvrir les petites choses de la vie » dans un nouveau plaidoyer pour l'humilité.

Des ambassadeurs et représentants d'autres confessions chrétiennes ont assisté à cette cérémonie célébrée dans plusieurs langues en présence de plus de 200 prêtres, évêques et cardinaux, masqués eux aussi.

Certaines personnes n'ayant pas pu obtenir de billets ou de places pour assister à la cérémonie religieuse ont suivi la messe sur des écrans géants installés sur la place Saint-Pierre de Rome.

Dans son homélie, le pape François a mis en garde contre « l'indifférence » face à la pauvreté :

« Jésus, à sa naissance, est entouré de petits, de pauvres (...) près des oubliés des périphéries, là où la dignité humaine est mise à l'épreuve. (…) Laissons derrière nous les regrets de cette grandeur que nous n'avons pas. Renonçons aux plaintes et aux visages tristes, à l'avidité qui nous laisse insatisfaits. Dieu part à la recherche des bergers, des invisibles ; nous recherchons la visibilité. Jésus naît pour servir, et nous passons notre temps à courir après le succès. Dieu ne cherche pas la force et le pouvoir, il demande la tendresse et la petitesse intérieure ».

Le pape a aussi appelé à « donner une dignité au travail de l'homme, car l'homme est seigneur et non esclave du travail. Plus de morts au travail ! Et engageons-nous à cela ».

Il s'agit de la deuxième messe de Noël consécutive en temps de Covid. En 2020, seules 200 personnes - essentiellement des employés de l’Etat du Vatican - avaient pu assister à la messe en raison des restrictions.

À Lire Aussi

Monseigneur Matthieu Rougé : "Noël comme la pandémie nous rappellent que nous avons tous besoin de liberté spirituelle"
Euronews - KTOTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !