Allemagne : une infirmière antivax aurait injecté de l'eau saline à la place du vaccin contre la Covid-19 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: Capture d'écran Euronews / DR
Selon des informations d'Euronews, une infirmière de la Croix-Rouge a été interpellée en Allemagne pour avoir injecté de l'eau saline à près de 9000 personnes à la place du vaccin contre la Covid-19

Polémique

Allemagne : une infirmière antivax aurait injecté de l'eau saline à la place du vaccin contre la Covid-19

Une infirmière de la Croix-Rouge a été interpellée en Allemagne pour avoir injecté de l'eau saline à près de 9000 personnes à la place du vaccin contre la Covid-19. Des publications antivax ont été retrouvées par la police dans le cadre de l’enquête.

Près de 8600 personnes, majoritairement des patients âgés, pourraient avoir reçu de l'eau saline à la place du vaccin contre la Covid-19 entre le 5 mars et le 21 avril près de Wilhelmshaven, dans le nord de l'Allemagne, selon des informations d’Euronews et d’après le correspondant à Berlin du New York Times. Une infirmière de la Croix-Rouge a été arrêtée dans le cadre de cette affaire.

Âgée de quarante ans, cette femme était chargée des injections et a d'abord déclaré avoir accidentellement fait tomber l'une des fioles du vaccin Pfizer-BioNTech. Elle a finalement avoué à un collègue avoir utilisé de l'eau saline à la place du vaccin. Ce dernier a immédiatement donné l'alerte et l'infirmière a été licenciée.

Dans le cadre de l'enquête, la police a retrouvé des publications antivax sur les réseaux sociaux mises en ligne par l'infirmière :  

« Nous avons trouvé de nombreux posts sur Facebook publiés par l'accusée, qui a beaucoup écrit sur le sujet. Nous avons ensuite trouvé 3 ou 4 de ses messages WhatsApp le 21 avril, ce qui confirme nos soupçons », selon les précisions de Peter Beer, de la police de Wilhelmshaven.

Une unité spéciale enquêtant sur les crimes à motivation politique est chargée de l'affaire.

L'infirmière arrêtée ne coopérerait pas avec la police pour le moment, selon Euronews.

L'injection d'eau saline est sans danger pour la santé des personnes concernées.

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !