"98% des commandes se font en Chine" : en Bretagne, un fabriquant de masques au bord de la faillite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
vidéo

Made in Breizh

"98% des commandes se font en Chine" : en Bretagne, un fabriquant de masques au bord de la faillite

"98% des commandes se font en Chine" : en Bretagne, un fabriquant de masques au bord de la faillite

Lancé en juin 2020, alors que la France était en pleine pénurie de matériel de protection contre le coronavirus, le projet de coopérative des masques 100% français à destination des professionnels est en mauvaise posture. Plus de 6 millions de masques s'accumulent dans les hangars de La Coop des Masques, qui n'arrive pas à engranger de commandes face à une production chinoise privilégiée par les autorités. Les salariés craignent pour leur emploi. L’entreprise costarmoricaine en est réduite à brader ses stocks de masques chirurgicaux et FFP2 pour survivre.

À Lire Aussi

Covid-19 : 10 mesures concrètes (et n’ayant rien à voir avec des restrictions supplémentaires de liberté) qui pourraient nous permettre de lutter efficacement contre l’épidémie
Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !