Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science

Atlantico Sciences

Les toilettes, nouvelle cible pour les hackers ; Twitter Music est disponible en français

Et aussi : Des vers mangeurs d’os retrouvés dans les eaux antarctiques ; L'extrême en vidéo : le dernier repas d'un requin mako en détail ; Premier contrat avec un gouvernement européen pour SpaceX.

Twitter Music est disponible en français

Les amateurs français de musique connaissent peut-être le service de Twitter consacré à la musique, Twitter Music. Ils peuvent dorénavant en profiter dans notre langue. Seuls les navigateurs Web, les iPhone et les iPad sont concernés pour le moment, mais une application pour Android devrait suivre.

Lancé mi-avril, Music est désormais disponible en français depuis le vendredi 9 août. Accessible depuis un navigateur Internet ou l'application mobile iOS, le service permet de passer d’un artiste à l’autre et d’explorer d'autres genres musicaux en fonction des abonnements et des messages publiés sur le réseau social.

Lire la suite sur Futura-sciences

Insolite : les toilettes, nouvelle cible pour les hackers

L’éditeur de solutions de sécurité Trustwave SpiderLabs a détecté une faille dans un modèle de « sanitaire connecté », censé être contrôlé par un smartphone Android. La domotique appliquée aux toilettes ne semble pas encore au point, et les hackers pourraient jouer plus d’un tour aux usagers.

Selon son fabricant Lixil, le siège de toilettes intelligentes Satis offre non seulement une considérable économie d'eau, mais aussi une longue liste de fonctionnalités relaxantes destinées à satisfaire tous les sens. Mais voilà, Satis a un point faible : il peut être piraté. De quoi occasionner de mauvaises surprises aux usagers.

Lire la suite sur Futura-sciences

Des vers mangeurs d’os retrouvés dans les eaux antarctiques

Des vers étranges aux allures de fleurs et se nourrissant d’os de baleines ont été retrouvés à plus de 600 mètres de profondeur dans l’océan Antarctique. Bien que leur genre fût déjà connu, deux nouvelles espèces ont été répertoriées. En revanche, aucune trace de mollusques mangeurs de bois.

La nature nous réserve de drôles de surprises. Parmi les créatures vivantes, certaines sont pour le moins originales. C’est le cas notamment des vers annélides du genre Osedax. Littéralement « mangeur d’os » en latin, ils ont été découverts pour la première fois en 1996 et ainsi dénommés en 2004. Leurs particularités ? Longs de 0,6 à 15 mm selon les espèces, ils sont démunis de bouche et d’appareil digestif. Pourtant, à leur surface, une structure en forme de racine et de couleur verte sécrète un acide qui détruit les os dont, indirectement, ils se nourrissent. Car ils s’alimentent via les nutriments rejetés par les bactéries symbiotiques qu’ils abritent. Et d’ailleurs, ce ne sont pas les seuls êtres qui vivent à leurs crochets. Tous ces vers ne sont en réalité que des femelles, qui abritent entre 50 et 100 mâles microscopiques à l’état larvaire tout autour d’eux, dont l’unique fonction et de servir de testicule.

Lire la suite sur Futura-sciences

L'extrême en vidéo : le dernier repas d'un requin mako en détail

Le dernier festin de la plus grosse femelle requin mako (Isurus oxyrinchus) jamais pêchée est passé au crible par la NOAA. L'étude du contenu stomacal des rois des mers permet aux scientifiques de mieux comprendre le fonctionnement de la chaîne alimentaire. La biologiste Antonnella Preti explique son travail en vidéo.

La semaine dernière était consacrée aux requins. Durant sept jours, les chaînes de télévision ont mis à l’honneur les grands prédateurs des océans, l’occasion de découvrir ces épatants poissons le plus souvent effrayants. Dans ce contexte, la chronique L’extrême en vidéo s'intéresse au requin mako, ou plutôt à l'estomac du plus gros Isurus oxyrinchus jamais pêché ! Voici en vidéo la description de son dernier repas.

Lire la suite sur Futura-sciences

Premier contrat avec un gouvernement européen pour SpaceX

La constellation allemande de trois satellites de reconnaissance radar Sarah sera lancée par la société américaine SpaceX, et non par Arianespace ! Ce contrat est le premier signé entre SpaceX et un gouvernement européen.

SpaceX vient de signer un nouveau contrat de lancement de satellites, mais pour la première fois, il s’agit d’un client institutionnel européen. C’est d’autant plus surprenant que l’Europe, avec Soyouz ST, Vega et Ariane 5, s’est dotée d’une gamme de lanceurs qui lui permet de répondre à tous les besoins, quelles que soient les missions (orbite et inclinaison) et la taille des satellites à lancer.

Lire la suite sur Futura-sciences

 

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.