Le buzz très douteux du biohacker qui voit dans le noir ; Les cas très graves de grippe s'expliqueraient par la génétique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La grippe saisonnière est une infection virale aiguë provoquée par un virus grippal.
La grippe saisonnière est une infection virale aiguë provoquée par un virus grippal.
©

Atlantico santé

Le buzz très douteux du biohacker qui voit dans le noir ; Les cas très graves de grippe s'expliqueraient par la génétique

Et aussi : Le zinc, un oligo-élément important pour l’immunité ; La modification facile du génome humain inquiète des chercheurs

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Le buzz très douteux du biohacker qui voit dans le noir

Cela aurait pu être un joli poisson d'avril. Un duo de chercheurs amateurs affirme qu'une injection de pigment (de la chlorine e6) dans les yeux de l'un d'entre eux lui a permis de voir dans le noir. Diffusée sur leur blog, la description a eu un beau succès médiatique. Si l'idée est recevable, la démarche scientifique laisse nettement à désirer.

Jeffrey Tibbetts et Gabriele Licina veulent mettre la science au service des citoyens. Ils sont tous deux adeptes du transhumanisme et de la « singularité » (selon laquelle l’intelligence artificielledépassera bientôt celle de l’Homme, accélérant les progrès dans tous les domaines, conduisant à une évolution exponentielle). Ils font tout eux-mêmes : la théorie, l’expérience et la publication sur leur propre blogScience for the Masses (SfM). Pas de vérification ni de contradiction possibles : l’exercice est donc confortable.

Les cas très graves de grippe s'expliqueraient par la génétique

Pourquoi la grippe, bénigne chez la plupart des humains, peut-elle devenir gravissime chez d'autres ? Pour le savoir, des chercheurs ont intégralement séquencé le génome d’une fillette atteinte d’une forme sévère de grippe à l'âge de deux ans et demi. Résultat : une mutation dans un gène pourrait expliquer la gravité de son cas.

La grippe saisonnière est une infection virale aiguë provoquée par un virus grippal. Elle se caractérise par de fortes fièvres, des maux de tête, des courbatures, etc. En dehors de lavaccination, il n’existe pour la contrer aucun traitement sauf symptomatique (des antidouleurs en l'occurrence). Dans la majeure partie des cas, les personnes malades guérissent après une semaine mais chez les personnes les plus fragiles elle peut provoquer une détresse respiratoire aiguë pouvant entraîner le décès.

Le zinc, un oligo-élément important pour l’immunité

Le déficit en zinc pourrait être impliqué dans différentes maladies chroniques (maladies cardiovasculaires, cancer, diabète) dans lesquelles l’inflammation joue un rôle. Les personnes âgées sont plus à risque pour le déficit en zinc.

Le zinc est un oligo-élément essentiel pour de nombreux processus biologiques, comme la croissance, la fonction neurologique ou l’immunité. Il se trouve dans des aliments riches enprotéines comme la viande et les fruits de mer (les huîtres sont particulièrement riches en zinc). Les personnes âgées ont tendance à manger moins d’aliments riches en zinc et leur organisme ne l’absorberait pas et ne l’utiliserait pas aussi bien, ce qui explique qu’elles risquent davantage d’en manquer.

La modification facile du génome humain inquiète des chercheurs

Une technologie récente, appelée CRISPR-Cas9, facilite la modification des génomes. Appliquée aux embryons humains, elle permettrait de corriger des « défauts » génétiques. La communauté scientifique s'en émeut dans un article qui soulève des questions éthiques.

Du nom de CRISPR-Cas9, cette nouvelle technique simple et peu coûteuse est en train de révolutionner le génie génétique. CRISPR-Cas9 trouve son origine dans un système immunitairebactérien : il permet à la cellule de reconnaître la séquence d’un virus et de couper l’ADNcontenant la séquence pour détruire le virus s’il infecte à nouveau la cellule. La protéinebactérienne est guidée par un ARN qui cible une séquence particulière d’ADN.

Lire la suite sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !