Elisabeth Borne, beaucoup de bruit pour rien ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elisabeth Borne lors de la cérémonie de passation de pouvoirs dans la cour de l'Hôtel Matignon. Paris, le 16 mai 2022
Elisabeth Borne lors de la cérémonie de passation de pouvoirs dans la cour de l'Hôtel Matignon. Paris, le 16 mai 2022
©LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Politico Scanner

Elisabeth Borne, beaucoup de bruit pour rien ?

Grâce au monitoring de Backbone Consulting, Véronique Reille Soult et Victor Boury ont analysé ce que les internautes pensent de la nomination d'Elisabeth Borne comme Premier Ministre

Véronique Reille Soult

Véronique Reille Soult est présidente de BACKBONE consulting

Voir la bio »

Victor Boury

Victor Boury est directeur général de Backbone Consulting

Voir la bio »

Les politiques et les journalistes se sont passionnés pour le jeu des pronostics du « qui sera quoi ? » autour de l’identité tant attendue du remplaçant de Jean Castex. Les Français quant à eux se sont montrés plus patients sur les réseaux, et attendaient surtout de savoir si le challenge posé par Edith Cresson dans le JDD du 15 mai allait être relevé. En cela l’annonce du choix par Emmanuel Macron d’Elisabeth Borne comme Première ministre a reçu un accueil globalement positif sur l’ensemble des conversations analysées. Une annonce majoritairement saluée dans un premier temps. Pour autant, aucune véritable dynamique n’a été observée ensuite (à peine 350 000 messages en 2 jours), et le constat d’un faible engagement face à cette nomination est clair, comme l’illustrent les commentaires circonscrits au cercle des journalistes et consultants politiques bien connus. « Une femme à Matignon » reste finalement la principale remarque des français. Un symbole attendu et salué. 

Pour beaucoup, Elisabeth Borne demeure une inconnue. Dans l’ensemble, l’opinion s’interroge sur son parcours comme sur sa personnalité (les tendances de recherche sur les plateformes révèlent une réelle curiosité).

Pour ceux qui déclarent la connaître, la majorité de leurs messages pointent « le changement dans la continuité », et « une femme certes, mais une femme qui était déjà là et qui n’a rien fait pour le changement climatique ». Finalement, la nouvelle locataire de Matignon ne déclenche pas de réel engouement, et son nom se retrouve souvent détourné à travers le jeu de mots #BorneOut.

Comme le révèle notre Index #LEGISLATIVES2022 depuis plusieurs semaines, la dynamique de campagne reste la propriété de Jean Luc Mélenchon, qui continue de s’inviter dans les commentaires de l’actualité. Son message d’une hypothétique nomination en tant que Premier ministre reste le plus repris avec 31 200 interactions sur les 7 derniers jours. Critiqué, raillé ou attendu, son mot d’ordre à l’attention de la récente union de la gauche fonctionne encore et toujours, tout comme sa marque de fabrique consistant à occuper le terrain et tenir l’actualité sur l’ensemble des médias, On et Off.

Une image contenant texte

Description générée automatiquement



BACKBONE consulting

Cabinet de conseil aux dirigeants, expert de l’écoute et de l’analyse de l’opinion 

https://backbone.consulting

Consultez ici notre Index #Législatives2022

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !