Débat Macron Le Pen ou le match de la suffisance contre l’insuffisance | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen et Emmanuel Macron lors du débat du second tour à la présidentielle.
Marine Le Pen et Emmanuel Macron lors du débat du second tour à la présidentielle.
©Ludovic MARIN / POOL / AFP

Politico Scanner

Débat Macron Le Pen ou le match de la suffisance contre l’insuffisance

Un débat qui ne changera pas grand-chose avec sur le fond Emmanuel Macron vainqueur et sur la forme Marine Le Pen.

Véronique Reille Soult

Véronique Reille Soult est présidente de BACKBONE consulting

Voir la bio »

Victor Boury

Victor Boury est directeur général de Backbone Consulting

Voir la bio »

Le très attendu débat entre les deux finalistes a été largement suivi et commenté en ligne, avec plus d’1 million de messages entre 20h et minuit, mais il n’a finalement pas déchainé les esprits. Les Français ont plutôt apprécié le ton du débat, jugé calme et respectueux, bien différent de celui de 2017, au point que les deux protagonistes se sont autocongratulés. 3h de débat et pas de sortie de route, pas de dérapage notable hormis quelques petites phrases et expressions qui ont amusés les internautes. #Ripoliné #Finito #GérardMajax #Rabougrissement du côté du président candidat, #ClimatoSeptique du côté de celui de la candidate du Rassemblement National. 

Malgré une posture offensive assumée, les attaques d’Emmanuel Macron ont finalement peu fait réagir mais lui ont conféré une certaine supériorité sur la maitrise des dossiers. Il a été jugé plus crédible pour les Français que Marine Le Pen mais il a aussi souvent été perçu comme condescendant, arrogant et professoral, et ce dès le début du débat. D’un côté une candidate qui joue sur la proximité et l’empathie avec les français, quitte à paraître simpliste, et de l’autre un candidat très techno et s’appuyant très souvent sur la réalité des chiffres et des données économiques, quitte à paraître donneur de leçon. Une approche qui avait comme objectif de la faire passer comme incompétente. 

Marine Le Pen a finalement été jugée meilleure que en 2017 mais si elle ne s’est pas « écroulée » elle n’a été ni rassurante, ni convaincante. Sur les réseaux sociaux on pouvait clairement lire qu’aucun « hésitant » ne prendra le risque de changer. Même si le Président n’est pas apprécié il est le plus rassurant.  

 Nouveauté du cru 2022 est le fait que le débat ait également été relayé sur Twitch avec des commentaires en live. 280 000 personnes ont donc regardé et ont commenté les petites phrases et les attaques. Ils ont globalement trouvé Marine Le Pen en retrait et ont regretté qu’elle n’attaque pas plus le bilan et les propositions du président. Ils ont trouvé qu’elle était en position d’infériorité en particulier sur le sujet de l’Ukraine et la Russie. Sujet sur lequel Emmanuel Macron a été jugé offensif et efficace : « vous à votre banquier quand vous parlez à Poutine ». Une sortie d’autant plus appréciée et saluée que le tweet imprimé de Marine Le Pen a été relayé en masse …. Et est devenu un « meme » incontournable. 

BACKBONE consulting

Cabinet de conseil aux dirigeants, expert de l’écoute et de l’analyse de l’opinion 

Suivez l’élection présidentielle sur les réseaux sociaux avec notre Index #PRESIDENTIELLE2022 

https://backbone.consulting/presidentielles-2022/

Scannez le QR code pour accéder à l’index

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !