Capture d’un astéroïde : l'ambitieuse mission de la Nasa prend forme ; La Toyota FCV, une voiture électrique à pile à combustible pour 2015 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La Nasa poursuit son projet de capture d'un astéroïde pour l'amener à proximité de la Terre afin de faciliter son exploration et y envoyer gambader des hommes.
La Nasa poursuit son projet de capture d'un astéroïde pour l'amener à proximité de la Terre afin de faciliter son exploration et y envoyer gambader des hommes.
©DR

Atlantico sciences

Capture d’un astéroïde : l'ambitieuse mission de la Nasa prend forme ; La Toyota FCV, une voiture électrique à pile à combustible pour 2015

Et aussi : Kodomoroid et Otonaroid, deux androïdes plus vrais que nature ; Des mouches génétiquement modifiées au service des moutons australiens ; En image : la superbe collerette d'un nouveau dinosaure.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Capture d’un astéroïde : l'ambitieuse mission de la Nasa prend forme

La Nasa poursuit son projet de capture d'un astéroïde pour l'amener à proximité de la Terre afin de faciliter son exploration et y envoyer gambader des hommes. Parmi les idées en lice, deux concepts ont été retenus : le « big bag », pour envelopper l'astéroïde, et les bras robotisés, pour prélever un bloc rocheux. Décision finale d'ici la fin de l'année.

Identifier, rediriger et explorer : c’est en ces termes que l’on peut qualifier la mission de capture d’un astéroïde que planifie la Nasa et baptisée ARM (Asteroid Redirect Mission). D’ici à la fin de l’année, le concept qui permettra de capturer l’astéroïde et l’amener près de la Terre sera choisi. Seules deux techniques sont encore à l’étude. L’option A qui prévoit l’utilisation d’un big bag et la B, plus difficile, qui parie sur l’utilisation de bras robotisés.

Lire la suite sur Futura-sciences

La Toyota FCV, une voiture électrique à pile à combustible pour 2015

Toyota vient de présenter sa FCV, une berline électrique à pile combustible prévue pour la grande série. Grande autonomie et temps de recharge court mais prix élevé, volume important et rareté du carburant : les données du problème sont connues mais le numéro un japonais peut faire bouger les lignes.

Le constructeur japonais Toyota présente son premier modèle très attendu de berline à pile à combustible (PAC), fonctionnant à l'hydrogène, la FCV (Fuel Cell Vehicle, fuel cell signifiant pile à combustible en anglais). Cette voiture pourrait être lancée au Japon en avril 2015 pour environ 7 millions de yens, soit environ 51.000 euros, avant d'arriver en Europe et aux États-Unis quelques mois plus tard.

Lire la suite sur Futura-sciences

Kodomoroid et Otonaroid, deux androïdes plus vrais que nature

Le musée national des sciences émergentes et de l'innovation de Tokyo accueille deux androïdes au réalisme saisissant. Kodomoroid, la jeune adolescente, et Otonaroid, la femme adulte, illustrent les dernières avancées en matière de robots humanoïdes, domaine dans lequel les Japonais sont à la pointe. Les visiteurs du musée pourront les voir en action et interagir avec elles.

Un robot pourra-t-il un jour être réaliste au point que l’on ne puisse faire la différence avec un humain ? La question se pose devant les deux androïdes qui viennent d’être installés au musée national des sciences émergentes et de l'innovation de Tokyo (Miraikan). Kodomoroid (kodomo signifie enfant en japonais) et Otonaroid (otona signifie adulte) ont respectivement les traits d’une jeune fille et d’une femme. Et le réalisme de leur visage est pour le moins bluffant.

Lire la suite sur Futura-sciences

Des mouches génétiquement modifiées au service des moutons australiens

La Lucilie cuivrée… Un bien joli nom pour cette mouche dévoreuse de chair, qui décime les troupeaux de moutons australiens. Pour s’attaquer à ces parasites, fléau des éleveurs du Nouveau monde, des chercheurs ont rendu, par manipulation génétique, les larves dépendantes à un antibiotique. De quoi faire machine arrière si l'éradication de l'espèce va trop loin

Ne vous fiez pas à l’allure inoffensive de la Lucilie cuivrée. Cette mouche à viande de couleur bronze, de 9 mm de long, fait des ravages dans les troupeaux d’ovins en Australie et en Nouvelle Zélande. Comme le rappelle l’Inra, elle pond ses asticots dans les replis malodorants du mouton, autour de son périnée. Les larves creusent alors la chair et dévorent sur pied le mammifère, qui meurt si l’affection n’est pas prise en charge

Lire la suite sur Futura-sciences

En image : la superbe collerette d'un nouveau dinosaure

Un fossile de cératopsien à la face cornue et pour le moins originale a été mis au jour dans la province canadienne de l'Alberta.

Cette découverte confirme l'existence d'une nouvelle espèce de dinosaure, déjà suspectée grâce à un premier spécimen états-unien similaire. Lorsqu'ils ont trouvé leur tout dernier fossile de dinosaure en Alberta, au Canada, Michael Ryan, conservateur en paléontologie des vertébrés au Muséum d'histoire naturelle de Cleveland, aux États-Unis, et son équipe se sont réjouis pour deux raisons.

Lire la suite sur Futura-sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !