Asthmatiques, attention aux acariens ! ; Un "mini-cerveau" pour garder l'équilibre sur la glace | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les acariens aggraveraient le risque d'asthme sévère.
Les acariens aggraveraient le risque d'asthme sévère.
©

Atlantico santé

Asthmatiques, attention aux acariens ! ; Un "mini-cerveau" pour garder l'équilibre sur la glace

Et aussi : En bref : les performances sportives varient selon l’heure de la journée ; les députés britanniques autorisent les bébés à deux mamans ; deux mutations génétiques associées au cancer de l'ovaire.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Asthmatiques, attention aux acariens !

Selon des chercheurs de l’Inserm, les acariens aggraveraient l’asthme sévère en provoquant la prolifération des cellules musculaires lisses des bronches. Les asthmatiques doivent donc éviter ces petites bêtes. C’est le message que souhaitent faire passer des chercheurs de l’Inserm à l’issue de leurs travaux sur les liens entre acariens, cellules épithéliales des bronches et cellules musculaires lisses.

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : Les députés britanniques autorisent les bébés à deux mamans

Les députés britanniques se sont prononcés en faveur de la procréation médicalement assistée utilisant de l’ADN de deux femmes et d’un homme. C’est la première fois qu’un pays autorise cette technique qui permettrait d'éviter la transmission de maladies mitochondriales, mais pose aussi des questions techniques et éthiques.

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : deux mutations génétiques associées au cancer de l'ovaire

Des chercheurs ont découvert chez la souris deux gènes dont les mutations semblent associées au développement de tumeurs dans l'ovaire. Cette piste pourrait conduire à un diagnostic plus précoce de cette maladie. Le cancer de l’ovaire se présente souvent sous une forme agressive. Afin de l’étudier de plus près, des chercheurs américains ont mis au point un modèle de souris mimant la tumeur humaine. Grâce à celle-ci, ils ont pu mettre au jour deux mutations génétiques associées à ce cancer.

Lire la suite sur Futura-sciences

Un "mini-cerveau" pour garder l'équilibre sur la glace

Un "mini-cerveau" dans la moelle épinière aiderait à maintenir le sens de l'équilibre d'une personne lorsqu'elle marche sur des surfaces glissantes. Les neurones RORα de la moelle épinière combineraient différentes informations en provenance des récepteurs sensoriels et du cerveau pour corriger rapidement le mouvement des membres.

Lire la suite sur Futura-sciences

Les performances sportives varient selon l’heure de la journée

Le sommeil et le rythme biologique de l’individu influencent sa forme physique. Conséquence : le moment auquel a lieu une compétition peut compromettre le résultat.

"Nous montrons que la performance individuelle peut varier jusqu’à 26 %, selon le moment de la journée, explique Brandstaetter. C’est considérable quand on sait déjà qu’une variation de 1 % peut faire la différence entre la première et la quatrième place sur un 100 mètres des Jeux olympiques."

Lire la suite sur Futura-sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !