Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Clovis et Clotilde, vue d'artiste d'Antoine-Jean Gros, Paris, Petit Palais, 1811
Clovis et Clotilde, vue d'artiste d'Antoine-Jean Gros, Paris, Petit Palais, 1811
©

Radio Atlantico

Quand la France commence-t-elle?

Brûlante d’actualité, la question des origines de la France alimente bien des débats historiographiques. Dans cette émission de Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, l'historien Bertrand Lançon, interrogé par Mari-Gwenn Carichon, fait le point sur ce qu’on sait réellement de ses origines.

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 47’00..

Brûlante d’actualité, la question des origines de la France alimente bien des débats historiographiques. Dans cette émission Nos mémoires, Bertrand Lançon, interrogé par Mari-Gwenn Carichon, fait le point sur ce qu’on sait réellement de ses origines. Peut-on en dater fermement la naissance d’un pays ? Qui sont nos premiers ancêtres ? Quels sont les éléments qui déterminent une nation et la définissent? Où situer la limite entre le Français et l’Étranger? Comment écrire une histoire nationale d’un pays qui est né d’une multitude d’identités ? Que renferme le terme “racines” et identité” ? Quels sont les liens entre les sociétés et l’image que les Français ont de leur identité ?

L’auteur : Bertrand Lançon est historien professeur émérite d’Histoire romaine à l’Université de Limoges (Constantin (306-337Théodose). Il vient de publier un essai sur les origines de la France aux éditions Perrin : Quand la France commence-t-elle ? (Perrin, 256 pages, 18.00 €).


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !