Un super-ordinateur sur la Lune ? Des scientifiques américains estiment que c'est nécessaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Quelques scientifiques estiment qu'il faudrait construire une station lunaire munie d'un super-ordinateur.
Quelques scientifiques estiment qu'il faudrait construire une station lunaire munie d'un super-ordinateur.
©NASA

Vers l'infini et au-delà

Un super-ordinateur sur la Lune ? Des scientifiques américains estiment que c'est nécessaire

La station de communication lunaire permettrait de régler les problèmes de saturation du réseau Deep Space Network.

Et si le grand pas pour l'homme était d'installer un super-ordinateur sur la Lune ? Des scientifiques américains, et plus précisément Ouliang Chang, un doctorant de l'Université de Californie du Sud, semblent en tout cas penser que cela est nécessaire. L'idée : construire une station équipée d'un super-ordinateur sur la face obscure de la Lune pour faciliter l'exploration spatiale. Alimenté à l'énergie nucléaire, le super-ordinateur permettrait de traiter les données pour les missions spatiales. Actuellement, le Deep Space Network (DSN), qui réunit des données et "parle" aux vaisseaux spatiaux en mission, est surchargé. Les missions spatiales se battent en effet pour la bande passante de ce réseau dont les treize antennes géantes et serveurs sont implantés en Californie, en Espagne et en Australie. La plupart des données doivent donc atteindre la Terre afin d'être traitées. Le réseau a donc grandement besoin d'être étoffé, et selon Ouliang Chang, le super-ordinateur serait un excellent moyen.

Le super-ordinateur serait installé dans un cratère profond de la face cachée de la Lune, à proximité d'un des pôles, afin de diminuer les contraintes liées aux changements brusques de températures sur le satellite naturel de la Terre. La glace lunaire servirait par ailleurs à refroidir les installations. Le coût d'un tel projet : selon les scientifiques, il faudrait débourser entre 10 et 20 milliards de dollars pour construire ce super-ordinateur. Chang rappelle en effet que cela coûte 100 000 dollars d'envoyer sur la lune rien qu'un kilo de matériel. Ajouté à cela le coût des travaux et de la construction du générateur nucléaire, le système de refroidissement, on arrive rapidement à des sommes considérables.

Si l'idée d'installer un super-ordinateur sur la Lune paraît insensée à de nombreux scientifiques, ils sont toutefois une majorité à reconnaître que DSN est obsolète et qu'il n'est plus à la hauteur pour transmettre les données toujours plus nombreuses recueillies dans l'espace. Le plan de Chang n'est peut-être pas envisageable mais l'universitaire à au moins le mérite de proposer quelques chose, ce qui semble plaire à la communauté scientifique. Un article dans la sérieuse revue américaine the New Scientist a même été publié sur le sujet. Un ordinateur pourrait donc être construit plus rapidement qu'on ne l'imagine sur la Lune !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !