Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
©NICOLAS ASFOURI / AFP

Pollution

Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat

Alors que le reste du monde a réduit sa consommation d'électricité à base de charbon au cours des 18 derniers mois, la Chine compte alimenter 31 millions de foyers.

Selon une nouvelle étude de l'ONG américaine Global Energy Monitor et des informations de la BBC, la Chine est en train de construire et de repenser son industrie du charbon. 

Les chercheurs disent que les projets de la Chine constituent une menace majeure pour les objectifs climatiques de Paris.

La dépendance de la Chine au charbon a conduit au programme de construction d’"une centrale au charbon par semaine" entre 2006 et 2015. Les gouvernements régionaux auraient approuvé de nombreux projets sur une période de deux ans afin de soutenir la croissance de leur économie locale.

Ce mécanisme a entraîné une importante pollution de l'air dans de nombreuses villes chinoises.

Selon les chercheurs, les principaux pays ont réduit leur capacité de production d'électricité à partir du charbon de 8,1 gigawatts. Au cours de la même période, la Chine a en revanche augmenté sa production de 43 GW pour alimenter environ 31 millions de foyers.

La Chine est malheureusement l’un des pays les plus pollueurs de la planète. Ce projet de construction de nouvelles centrales électriques à charbon est en contradiction avec ses engagements pris par la Chine lors de la COP21 à Paris. La Chine serait le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre. 

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !