Pour Bruno Retailleau, le meurtre du père Olivier Maire est "un concentré de l'impuissance de l'État" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pour Bruno Retailleau, le meurtre du père Olivier Maire est "un concentré de l'impuissance de l'État"
©Alain JOCARD / AFP

Retour sur l'affaire

Pour Bruno Retailleau, le meurtre du père Olivier Maire est "un concentré de l'impuissance de l'État"

Invité au micro de la station RTL, il revient sur l'assasinat du père Olivier Maire.

Le sénateur de la Vendée qui a annoncé être candidat à la primaire des Républicain pour élire le prochain candidat à la Présidentielle de 2022 s'est exprimé sur la mort du père Olivier Maire. Il a indiqué qu'il serait présent aujourd'hui aux obsèques à la basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre car il "le connaissais bien et parce que j'aimais sa façon de voir les choses". Il ajoute que cette situation est le "drame de la charité, d'un prêtre qui est allé au bout de cette très belle vertu" et qu'elle est le résultat "d'une chaîne d'irresponsabilités et de défaillances" dont il faudra "tirer toutes les leçons".

Il conclut en pointant le vériable "fiasco judiciaire" de l'affaire car "si la première obligation de quitter le territoire avait été exécutée il y a quelques années, il n'y aurait pas eu d'incendie à la cathédrale de Nantes et le père Olivier Maire serait toujours en vie".

À Lire Aussi

Pass sanitaire/prêtre assassiné : les collisions dangereuses
RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !