Municipales 2014 : Marine Le Pen ironise sur le "tête à queue" de François Fillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 : Marine Le Pen ironise sur le "tête à queue" de François Fillon
©

Snobé

Municipales 2014 : Marine Le Pen ironise sur le "tête à queue" de François Fillon

La patronne du FN assure ne pas prêter attention aux propos de l'ex-Premier ministre, qui a appelé à voter pour le parti "le moins sectaire" en cas de duel PS/FN aux municipales.

Marine Le Pen a affirmé samedi, juste avant l'ouverture de l'université d'été de son parti, que le "tête à queue" de François Fillon par rapport un FN n'avait pas d'intérêt pour elle, rapporte L'Express. "Je l'ai entendu pendant de nombreuses années tenir un discours radicalement différent. Il fait de la course automobile, on appelle ça un tête à queue", a-t-elle ironisé sur iTélé.

L'eurodéputée était interrogée sur les propos controversés de l'ancien Premier ministre, qui a conseillé le 8 septembre "de voter pour le moins sectaire", en cas de duel PS/FN aux municipales, renvoyant ainsi dos à dos les deux partis. Vendredi, François Fillon a enfoncé le clou en affirmant que "le combat contre le sectarisme passe aussi par le Parti socialiste qui [...] doit s'interroger sur ses relations avec l'extrême gauche avant de donner des leçons".

"Il est dans une tactique interne de combat avec M. Copé, ça m'intéresse assez peu", a poursuivi la leader frontiste. "Les électeurs de l'UMP comme ceux du PS en ont soupé de consignes de vote données par leurs élites." "Ils en ont soupé de ce Front républicain qu'ils ont détecté comme étant une véritable escroquerie électorale", a-t-elle dit.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !