Macron à son plus bas historique dans un sondage, une semaine après le début de l'affaire Benalla | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Macron à son plus bas historique dans un sondage, une semaine après le début de l'affaire Benalla
©GONZALO FUENTES / POOL / AFP

Contrecoup

Macron à son plus bas historique dans un sondage, une semaine après le début de l'affaire Benalla

Un baromètre Ipsos publié ce mardi 24 juillet montre que la proportion d'opinions favorables envers le Président a fortement diminué au mois de juillet, en pleine affaire Benalla.

L'affaire Benalla en est encore à ses prémices, mais Emmanuel Macron semble d'ores et déjà accuser le coup. C'est ce que révèle un baromètre Ipsos pour Le Point, qui indique que le chef de l'État perd 4 points d'opinions favorables en juillet 2018, chutant à 32% d'avis positifs, soit son plus bas historique. Dans le même temps, les avis négatifs à l'égard du chef de l'exécutif concernent désormais 60% des sondés (-1%). 
 
Emmanuel Macron est toujours muet depuis l'identification, le 18 juillet dernier par Le Monde, d'un de ses collaborateurs en train de frapper un manifestant le 1er mai dernier, à Paris, place de la Contrescarpe. Tout juste a-t-il laissé fuiter, après une rencontre organisée dimanche soir à l'Élysée avec Édouard Philippe, Gérard Collomb, Benjamin Griveaux, et Christophe Castaner, que les agissements de son ex-collaborateur étaient "choquants et inacceptables".
 
Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !