Covid-19 : les tests PCR répétitifs inquiètent et/ou angoissent beaucoup d'enfants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Enfants
Enfants
©DR / De l'autre côté du lit

Coronavirus

Covid-19 : les tests PCR répétitifs inquiètent et/ou angoissent beaucoup d'enfants

Le nouveau protocole sanitaire avec des autotests va détendre l'atmosphère

Une semaine après la rentrée des classes, le protocole sanitaire s’assouplit dans les écoles, comme l'a annoncé Jean Castex, lundi soir sur France 2.

Jusqu’à présent, chaque élève identifié comme cas contact devait se soumettre immédiatement à un test PCR ou antigénique. Une mesure jugée « intenable » pour de nombreuses familles contraintes de courir les pharmacies prises d’assaut, avant de ramener leur enfant à l’école. Désormais un simple autotest, renouvelé à J + 2 et J + 4, devra être effectué. De quoi alléger également les tensions sur le système de dépistage qui frôle toujours la saturation souligne Le Parisien.

Pressés par cette « course aux tests », de nombreux parents ont vu leurs enfants perturbés, voire angoissés ces derniers jours à la vue du fameux coton-tige. « Notre fille Lola avait la voix qui tremblait et des sueurs quand on lui parlait de test. Elle saigne souvent du nez et ne veut pas avoir encore plus mal. On s’est dit qu’on ferait alors tout notre possible pour ne pas lui imposer de PCR », rapporte sa mère Fanny, depuis les Landes citée par Le Parisien.

"Je suis devenue celle qui fait pleurer les enfants pour les tester coûte que coûte. Ils pleurent, se débattent, hurlent"  Lara, préparatrice en pharmacie a décrit dimanche sur les réseaux sociaux, son expérience dans une officine près de Toulouse.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !