Le tribunal de commerce oblige Veolia à arrêter son OPA sur Suez | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Bruno Le Maire
Bruno Le Maire
©Capture d'écran Europe 1

Le tribunal de commerce oblige Veolia à arrêter son OPA sur Suez

L'offre de Veolia contrevient aux engagements pris selon Bruno Le Maire qui a saisi l'Autorité des marchés financiers

Lundi matin sur Europe 1, le ministre de l'Industrie n'a pas maché ses mots en évoquant l'OPA lancée par Veolia sur 70,1% du capital de Suez, dont il détient déjà 29,9% : ""Une opération d'une telle ampleur entre deux champions industriels français ne peut réussir que si elle est amicale. On ne peut pas réussir une opération de cette importance contre les salariés, qui se sont exprimés, contre le Conseil d'administration, contre les clients et contre les usagers. Cette offre n'est pas amicale, et cela contrevient aux engagements qui ont été pris à plusieurs reprises par Veolia".

De son côté, le tribunal de commerce de Nanterre, saisi par Suez, oblige Veolia à suspendre son OPA d'un montant 7,9 milliards d'euros  sur Suez, pour débattre de ses précédents engagements d'amicalité.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !