Le Président français boycotte la prochaine conférence de l'ONU contre le racisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Président français boycotte la prochaine conférence de l'ONU contre le racisme
©DANIEL SLIM / AFP

Conférence antisémite

Le Président français boycotte la prochaine conférence de l'ONU contre le racisme

Une décision prise suite à la série de déclarations antisémites lors des précédentes éditions de la conférence.

Il adore participer à des conférences internationales, mais cette fois-ci Emmanuel Macron s'abstiendra. La vingtième édition de la conférence internationale sur le racisme  se passera de nombreux chefs d'États dont le Président français. Selon lui, l'événement qui lutte contre la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance a un «historique des déclarations antisémites prononcées dans le cadre de la conférence.» et que «Attachée à l'universalisme des droits de l'Homme, la France continuera de lutter contre toutes les forces de racisme et veillera à ce que la conférence de suivi de Durban se tienne dans le respect des principes fondateurs des Nations unies». 

Depuis sa création en 2001, Israël et les États-Unis s'étaient déjà rétiré car certains pays arabes ont eu des propos étranges sur le sionisme. Outre ces trois états l'Australie, l'Autriche, le Canada, la Hongrie, les Pays-Bas, la République tchèque et le Royaume-Uni boycottent déjà la conférence. 

À Lire Aussi

Mais pourquoi l'antisémitisme croît-il chez les plus éduqués ?
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !