Le Monde estime que l'extrême droite infiltre les médias | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Zemmour
Eric Zemmour
©Capture d'écran Dailymotion

Médias

Le Monde estime que l'extrême droite infiltre les médias

Les visages "des nouveaux réactionnaires" sont désormais familiers

"Au-delà de sa personne, l’année qui s’achève aura montré que, dans le « monde manichéen » qu’Alexandre Devecchio (rédacteur en chef adjoint des pages débats du Figaro) décrit, les « méchants réactionnaires » ont cessé d’être des parias sur les antennes de radio et les chaînes de télévision" estime Le Monde.

"Eric Zemmour, pilier des plateaux de télévision depuis 2003 devenu candidat à l’élection présidentielle, et toute une génération de voix conservatrices ont pris leurs quartiers dans des médias audiovisuels, d’autant plus accueillants que le contexte électoral les soumettait aux règles renforcées du pluralisme." 

"Les visages de ces nouveaux réactionnaires sont désormais familiers. Eugénie Bastié du Figaro, Gabrielle Cluzel et Marc Baudriller du site d’info ultraconservateur Boulevard Voltaire, mais aussi l’essayiste nationaliste Mathieu Bock-Côté, la journaliste de l’hebdomadaire Valeurs actuelles Charlotte d’Ornellas et les directeur et directeur adjoint de la rédaction, Geoffroy Lejeune et Tugdual Denis…" écrit Le Monde.

« Certains diraient qu’on est surreprésentés par rapport à ce qu’on pèse », concède Tugdual Denis.

"Toutes et tous ont contribué à populariser certaines thèses et la rhétorique de l’extrême droite aux téléspectateurs de CNews, BFM-TV, France Télévisions, ainsi qu’aux auditeurs d’Europe 1, de France Inter, RTL, Radio Classique".

'Cyril Hanouna et les foires d’empoigne qu’il organise dans « Touche pas à mon poste », sur C8, ont aussi largement contribué à banaliser la parole d’extrême droite en général, celle d’Eric Zemmour en particulier. Sous le couvert du pluralisme, l’animateur star de la galaxie Bolloré a convié les figures les plus controversées' ajoute Le Monde.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !