Le maire de Marseille, Benoît Payan, dévoile un plan de rénovation des écoles « sans précédent » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Des enfants écoutent leur enseignante, le 2 septembre 2019, à l'école Caillols de Marseille.
Des enfants écoutent leur enseignante, le 2 septembre 2019, à l'école Caillols de Marseille.
©CHRISTOPHE SIMON / AFP

1,2 milliard d'investissements

Le maire de Marseille, Benoît Payan, dévoile un plan de rénovation des écoles « sans précédent »

La mairie de Marseille a l’intention d’augmenter les investissements consacrés à chaque écolier. Ce projet de rénovation prévu sur neuf ans va permettre de créer 14.000 emplois, selon les précisions de Benoît Payan.

Les écoles marseillaises vont être concernées par un chantier de rénovation « sans précédent », selon le maire de la ville, Benoît Payan. Il a dévoilé ce lundi un plan à 1,2 milliard d'euros pour réparer « une blessure profonde » et construire des écoles « plus ouvertes et plus vertes », selon des informations du Figaro.

Ce projet est une promesse de campagne de la nouvelle majorité de gauche. Au total, 814 millions d'euros seront alloués auprès de 174 écoles (sur 472) les plus délabrées afin d’effectuer des rénovations lourdes ou des reconstructions.

Selon Benoît Payan, l'ancienne municipalité de droite, dirigée par Jean-Claude Gaudin, dépensait en moyenne chaque année 113 euros par enfant dans les quartiers Sud de la ville, plus aisés, contre 94 euros dans les quartiers Nord, plus pauvres, où se situent les deux tiers des écoles à rénover. La moyenne nationale de dépense des mairies pour les écoles est de 176 euros par enfant et par an, d’après le maire de Marseille.

Avec ce plan ambitieux d’investissements sur une durée de neuf années, Benoît Payan va donc porter ce montant à 533 euros par enfant et par an. La mairie va réaliser ce projet « dans le cadre d'un partenariat public/public avec l'Etat », via une société dédiée que le maire présidera.

Selon les données et les prévisions communiquées par la mairie, ce chantier va créer 14.000 emplois et apportera près de 2,27 milliards d'euros de retombées économiques pour le territoire.

Les écoles qui ne répondent pas aux normes sanitaires et de sécurité seront rénovées en priorité, a précisé le maire. Seize chantiers vont démarrer dès 2022.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !