La pandémie a provoqué un recul sans précédent des libertés démocratiques en 2020 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Democracy Index 2020
Democracy Index 2020
©The Economist

Liberté

La pandémie a provoqué un recul sans précédent des libertés démocratiques en 2020

La France en baisse se retrouve dans la catégorie des "démocraties imparfaites"

Selon la dernière édition du Democracy Index (l'indice de la démocratie) de The Economist Intelligence Unit qui évalue l'état de la démocratie dans 167 pays sur la base de cinq mesures - processus électoral et pluralisme, fonctionnement du gouvernement, participation politique, culture politique démocratique et libertés civiles -  8,4% seulement de la population mondiale vivrait dans une démocratie totale tandis que plus d’un tiers vivent sous un régime autoritaire. Le score global de 5,37 sur 10 est le plus bas enregistré depuis le début de l'indice en 2006.

Les confinements imposés par le gouvernement et d'autres mesures de contrôle de la pandémie ont conduit à un énorme recul des libertés civiles en 2020, entraînant des déclassements dans la majorité des pays. 

Près de 70% des pays couverts par l'indice de démocratie de The Economist Intelligence Unit ont enregistré une baisse de leur score global,

 En France, par exemple, des confinements sévères et des couvre-feux nationaux ont conduit à une légère mais significative diminution de son score global et le pays est tombé dans la catégorie «démocratie imparfaite» comme le Portugal.

Trois pays (Japon, Corée du Sud et Taïwan) sont passés de la catégorie «démocratie imparfaite» pour être classés comme «démocraties à part entière»

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !