L'idée d'un "ministère de la remigration" lancée par Eric Zemmour divise ses partisans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Zemmour
Eric Zemmour
©Capture d'écran Dailymotion

Présidentielle 2022

L'idée d'un "ministère de la remigration" lancée par Eric Zemmour divise ses partisans

Cette prise de position n'a pas fait l'unanimité

Eric Zemmour, invité de M6, lundi 21 mars, persiste et signe sur son thème favori : l'immigration. Le candidat à l'élection présidentielle qui semble fléchir durablement dans les sondages a évoqué la création d'un "ministère de la remigration".

"J'expulse les délinquants, les criminels, j'expulse les fichés S, j'expulse tous les gens dont on ne veut plus" avant d'ajouter "Le ministère aura des moyens, il aura des charters, on fera des vols collectifs." .

Cette prise de position n'a pas fait l'unanimité comme le souligne l'Express : "Sur les réseaux sociaux, le tollé est immédiat. Y compris parmi les électeurs sensibles au discours d'Eric Zemmour. L'annonce est incomprise, jugée maladroite,"

L'Express ajoute "Erik Tegner lui-même, rédacteur en chef du média identitaire Livre Noir, poisson pilote de la campagne d'Eric Zemmour, fait publiquement part de son scepticisme. "Ministère de la remigration : belle connerie sérieux. Rien à dire d'autre."

"Une proposition qui rappelle celle de Nicolas Sarkozy lorsque ce dernier avait proposé un ministère de l'Identité nationale lors de sa campagne présidentielle de 2007." estime Le Figaro.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !