L'allaitement serait un facteur de succès et d'intelligence | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise l'allaitement pour une période maximale de six mois.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise l'allaitement pour une période maximale de six mois.
©Reuters

Étude

L'allaitement serait un facteur de succès et d'intelligence

Des chercheurs de l'Université brésilienne de Pelotas ont suivi le parcours de 3 500 enfants nés en 1982, tous allaités dès leur plus jeune âge pendant des périodes plus ou moins longues.

Selon les conclusions d'une étude brésilienne publiée dans la revue "The Lancet Global Health", l'allaitement d'un enfant pendant une longue période pourrait concourir à augmenter son intelligence, la durée de sa scolarité, et ses revenus dans le monde professionnel.

Cette étude menée par des chercheurs de l'Université brésilienne de Pelotas a suivi le parcours de 3 500 enfants nés en 1982, tous allaités dès leur plus jeune âge pendant des périodes plus ou moins longues. Les auteurs de ces travaux affirment avoir constaté, trente ans plus tard, que tous les enfants allaités suivaient un parcours plus favorable que les autres, et que leur réussite était souvent proportionnelle à la durée de leur allaitement. 

Les chercheurs affirment que le quotient intellectuel des enfant allaités pendant une période d'un an est supérieur de quatre point à celui des enfants ayant été allaités pendant moins d'un mois. Leur scolarité aurait également été plus longue que celle des autres enfants. En comparaison au salaire moyen, leurs revenus à l'âge adulte seraient enfin supérieurs d'un tiers.

Les auteurs de l'étude ont pris en considération plusieurs facteurs pouvant infléchir les résultats de leurs travaux, tels que l'âge et l'hygiène de vie de la mère à la naissance de l'enfant, ou le niveau de vie des parents. 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise l'allaitement pour une période maximale de six mois, et note que moins de 40% des bébés sont allaités aujourd'hui à travers le monde. L'OMS y voit par ailleurs un des "moyens les plus efficaces" de bonne santé et de survie d'un enfant. 

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !