Indice PMI : l'activité économique se redresse un peu en France, mais reste "à la traîne" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Indice PMI : l'activité économique se redresse un peu en France, mais reste "à la traîne"
©

Bof

Indice PMI : l'activité économique se redresse un peu en France, mais reste "à la traîne"

La France reste en contraction, selon l'enquête mensuelle de Markit publiée jeudi.

Il y a du mieux mais ce n'est pas encore la panacée. C'est en substance ce que dit l'indice PMI flash composite de l'activité globale en France. D'après les chiffres, il a atteint 48,5 points en janvier, contre 47,3 points en décembre. Une légère amélioration mais en-deçà du cap des 50 points, qui délimite la contraction de l'extension économique.

L'indice flash des services monte à 48,6 contre 47,8 lors du dernier pointage. L'indice flash de la production manufacturière progresse lui aussi de 45,2 à 48,2 points. "La conjoncture reste morose dans le secteur privé français, l'activité continuant en effet de reculer en janvier, à un rythme toutefois moins soutenu qu'en décembre" a indiqué Jack Kennedy analyste chez Markit qui a relevé des "signes d'amélioration".

Des signes insuffisants par rapport aux autres chiffres européens. L'indice PMI composite de la zone euro a atteint 53,2 contre 52,1 en décembre. L'indice du secteur des services a progressé à 51,9 contre 51 et celui du secteur manufacturier a atteint 53,9, un plus haut de 32 mois, contre 52,7 en décembre. L'Allemagne est le principal moteur de cette reprise. Le secteur privé allemand a connu en janvier sa plus forte croissance depuis juin 2011. L'indice PMI composite, qui combine l'industrie et les services et couvre plus des deux tiers de l'économie, a atteint 55,9 dans sa version préliminaire pour ce mois-ci, contre 55.

"Tandis que l'Allemagne, et plus particulièrement son secteur manufacturier en plein essor, mène l'expansion de la zone euro, la France pourrait continuer à freiner la reprise de la région au cours des mois à venir. Elle est à la traîne" estime un économiste de Markit. Les économistes prévoient en moyenne une croissance de 1,7% en Allemagne cette année. En France, le gouvernement table sur 0,9%.

Lu sur boursier.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !