« House of One » : un lieu de culte unique au monde réunissant une synagogue, une église et une mosquée sera construit à Berlin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Le pasteur Gregor Hohberg, le rabbin Andreas Nachama et l'imam Kadir Sanci posent lors de la cérémonie d'inauguration des travaux dy bâtiment « House Of One » le 27 mai 2021 à Berlin.
Le pasteur Gregor Hohberg, le rabbin Andreas Nachama et l'imam Kadir Sanci posent lors de la cérémonie d'inauguration des travaux dy bâtiment « House Of One » le 27 mai 2021 à Berlin.
©WOLFGANG KUMM / DPA / AFP

Dialogue inter-religieux

« House of One » : un lieu de culte unique au monde réunissant une synagogue, une église et une mosquée sera construit à Berlin

Les travaux de construction d’un vaste édifice religieux (regroupant une mosquée, une synagogue et une église) doivent durer quatre ans dans le centre de Berlin. Le projet « House of One » a été conçu par l'agence Kuehn-Malvezzi au terme d'un concours international d'architecture. Ce site va permettre de réunir et de rapprocher les fidèles.

Un « projet de paix inter-religieux » baptisé « House of OIne » sera édifié à l'emplacement d'une ancienne église détruite du temps de la RDA communiste à Berlin. Chrétiens, Musulmans et Juifs ont posé ce jeudi 27 mai à Berlin la première pierre d'un lieu de culte commun, selon des informations de l’AFP et de France Inter. Ce projet présenté comme unique au monde intervient dans un contexte de tensions exacerbées entre communautés religieuses suite au récent conflit entre le Hamas et Israël. L'imam, le pasteur et le rabbin de la « House of One » ont voulu voir dans la pose de cette première pierre «une étape importante vers l'achèvement de notre projet de paix inter-religieux», selon les mots du rabbin Andreas Nachama.

Dix ans après la conception de ce projet, les travaux de construction de ce vaste édifice religieux, situé sur l'île aux Musées dans le centre de Berlin, doivent durer quatre ans. Leur lancement prévu l'an dernier avait dû être reporté en raison de la pandémie.

Le bâtiment a été conçu par le cabinet berlinois Kuehn-Malvezzi, sélectionné à l'issue d'un concours international.

La mosquée, la synagogue et l'église protestante seront reliées entre elles, au cœur de ce projet architectural, par un grand hall commun où des événements et fêtes pourront également être célébrés ensemble.

Ce projet, estimé à 47 millions d'euros, est en partie financé par l'Etat allemand et la Ville de Berlin.

Une campagne participative et un appel aux dons ont été lancés afin de réunir la somme encore requise de 8 millions d'euros.

Cette maison de l’unité, sur l'île aux Musées, sera bâtie sur les ruines de l'église protestante St-Pierre (Petrikirche) la toute première église du Berlin médiéval endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale puis détruite en 1964 par les autorités de l'ex-RDA.

France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !