Le retour de Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le retour de Stéphane Taponier 
et Hervé Ghesquière
©

547 jours

Le retour de Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière

Les deux journalistes de France 3 sont arrivés à l'aéroport de Villacoublay. Voyez leurs premières déclarations.

Mis à jour à 12h20

Voyez l'intégralité des premières déclarations de Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier.


Mise à jour le 30/06 à 7h20 puis 10h

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier sont arrivés un peu avant 9h à l'aéroport militaire de Villacoublay, en région parisienne. Ils ont été accueillis dès leur descente de voiture par Elise Lucet, la rédactrice en chef de l'émission pour laquelle ils travaillaient en Afghanistan.

La présentatrice du 13 heures de France 2 a ensuite pose les premières questions aux deux anciens otages qui devraient rejoindre le siège de France Télévisions aux alentours de 13h.


Tout en s'interrogeant sur le prix qui a été payé en échange de leur libération, la presse française salue dans son ensemble la liberté retrouvée des deux otages français. 

Paris Match fait le récit des négociations entre le chef taliban qui détenait les deux français et l'ambassade de France. Le magazine révèle que les talibans auraient revu leurs exigences à la baisse la semaine dernière, en ne demandant plus que la moitié de la somme requise et seulement deux libérations de dignitaires talibans, contre quatre auparavant. De quoi accréditer la thèse du versement d'une rançon.

Publié le 29/06 à 16h07

Ils étaient retenus depuis le 30 décembre 2009 en Afghanistan. Les deux journalistes de France 3 Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ont été libérés ce jeudi 29 juin 2011. François Fillon l'a confirmé devant à l'Assemblée Nationale à 15 heures 30. Les députés se sont levés et ont applaudi.

L'information était d'abord apparue sur Twitter : un premier tweet de Reporters Sans Frontières précédait ceux d'Amaury Guibert, journaliste à France 2.

D'après François Fillon, les deux anciens otages sont actuellement sur la base militaire de Tagab en Afghanistan. Ils seraient en bonne santé, et pourraient atterrir sur le sol français dès demain 8 heures. Dans un communiqué, la présidence de la République "se réjouit de la libération de nos deux compatriotes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, ainsi que de leur interprète Reza Din" et remercie "le président Karzaï pour la gestion de cette crise".

Une source proche de l'Elysée faisait savoir dès hier que les signaux étaient au vert et que "toutes les demandes des preneurs d'otages avaient été satisfaites". Les deux autres accompagnateurs d'Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier avaient été libérés il y a quelques temps dans la plus grande discrétion.

Certains membres du comité de soutien à Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière étaient réunis non loin du centre Pompidou, à Paris, avant l'annonce de la libération. C'est donc ensemble qu'ils ont appris la nouvelle. Vive émotion pour Elise Lucet, rédactrice en chef du magazine Pièces à conviction pour lequel travaillait les anciens otages en Afghanistan.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !