Fusillade à Bruxelles : alerte rouge près des synagogues, des écoles et des centres culturels juifs, la police continue sa traque | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Fusillade à Bruxelles : alerte rouge près des synagogues, des écoles et des centres culturels juifs, la police continue sa traque
©

Course-poursuite

Fusillade à Bruxelles : alerte rouge près des synagogues, des écoles et des centres culturels juifs, la police continue sa traque

La police belge a lancé un appel à témoin et diffusé des vidéos pour retrouver l'auteur de la fusillade qui a fait quatre morts au musée juif de Bruxelles ce samedi.

"La priorité des priorités est de retrouver cet homme. On doit l'arrêter et l'empêcher de sévir". Ce dimanche, la ministre de l’Intérieur belge Joëlle Milquet s’est exprimée sur la fusillade meurtrière survenue la veille au musée juif de Bruxelles, faisant quatre morts. "Il faut rassurer les personnes de la communauté juive", a-t-elle ajouté. Désormais le seuil d'alerte est à son maximum près des synagogues, des écoles et des centres culturels juifs. Joëlle Milquet  a également précisé que l'Ocam (Office central d'analyse de la menace) ne disposait d'aucune information qui permettrait de craindre pour la sécurité de la population. Dans le même temps, l’homme qui avait été interpellé et entendu ce samedi avant de passer au rang de témoin a été relâché. Pour le parquet, l’auteur du crime a agi seul et était bien préparé.  

Ce dimanche soir, plusieurs centaines de personnes, dont des représentants de la communauté juive de France et des politiques, se sont rassemblées à Paris devant l’ambassade de Belgique pour rendre hommage aux victimes. Plusieurs orateurs ont dénoncé la montée de l'antisémitisme en Europe. "On dirait que l'extrême droite et les jihadistes se donnent la main et se nourrissent l'un l'autre, dans un refus des institutions républicaines. Tous ceux qui veulent s'attaquer à la démocratie commencent par s'attaquer aux plus vulnérables..", a notamment déclaré l'écrivain Marek Halter, comparant les juifs à un "thermomètre de l'humanité".

 

Ci-dessous l’appel à témoin lancé par la police et les vidéos des caméras de vidéo-surveillance.

"A la demande du Juge d'instruction, il est demandé à toute personne susceptible d'identifier l'auteur de l'agression mortelle de la rue des Minimes à Bruxelles intervenue ce 24 mai vers 15.50 heures ou disposant d'informations, de prendre contact avec le numéro 0800/30300. L'auteur est de corpulence moyenne, athlétique et se déplace souplement. Il portait une casquette de couleur sombre avec un logo clair sur la face avant du côté gauche. Il portait un vêtement de couleur bleue claire avec un logo clair à hauteur de la poitrine du côté gauche, un pantalon de couleur sombre et des chaussures également de couleur sombre avec des semelles claires. Il portait en bandoulière un sac de couleur sombre avec logo blanc de petite taille et un autre de type sac de sport également sombre avec logo clair. Il a fait usage d'une arme d'épaule avec crosse pliable de type KALASHNIKOV. Il a pris la fuite à pied en direction de la rue des Chandeliers en direction de la rue Haute à BRUXELLES dans le quartier des Marolles où il a été perdu de vue."

 

 

 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !