Éric Woerth ancien ministre du Budget mis en examen dans l'affaire Tapie par le Cour de Justice de la République<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Éric Woerth
Éric Woerth
©Capture d'écran France Info

Soupçon

Woerth est soupçonné d'avoir accordé un avantage fiscal indu à Tapie

La Cour de justice de la République, seule habilitée à juger les ministres pour des actes commis pendant l’exercice de leurs fonctions, a mis en examen en fin de semaine dernière Éric Woerth pour un cadeau fiscal qu’il aurait accordé lorsqu’il était au Budget à Bernard Tapie après son arbitrage controversé selon Le Parisien.

"J'ai été assez surpris de cette mise en examen qui me paraît être un choix technique et je suis convaincu qu'on obtiendra un non-lieu ou, mieux, un abandon de cette mise en examen quand la Cour aura pris connaissance des documents que nous avons, qui sont nombreux et qui démontrent qu'aucun avantage illicite n'a été accordé à Bernard Tapie", a déclaré l'avocat d'Eric Woerth.

"En 2016, le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire pour « concussion », c’est-à-dire l’octroi d’un avantage indu à la suite d’un courrier du procureur général auprès de la Cour des comptes, Gilles Johanet, transmise à Bercy puis à la justice. Dans cette lettre, le haut fonctionnaire accusait Éric Woerth d’avoir offert à Tapie une « exonération fiscale » oscillant entre 61 et 82 millions d’euros, par rapport au scénario envisagé par le fisc" explique Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !