Eric Woerth (LR) ne soutient pas Valérie Pécresse (LR) il fera campagne pour Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Woerth
Eric Woerth
©BERTRAND GUAY / AFP

Présidentielle 2022

Eric Woerth (LR) ne soutient pas Valérie Pécresse (LR) il fera campagne pour Emmanuel Macron

L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy s'explique dans une interview au Parisien

Eric Woerth, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, président (LR) de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, révèle au Parisien pourquoi il a décidé de ne pas soutenir Valérie Pécresse, et de faire campagne pour le président sortant.

"J'ai décidé de soutenir Emmanuel Macron. Je pense qu’il est le mieux à même de défendre l’intérêt de la France et des Français. C’est le fruit d’une longue réflexion (...)  je comprends que cela puisse susciter de la surprise. Mais je pense profondément qu’un second mandat d’Emmanuel Macron serait une chance pour la France, comme ça aurait été le cas pour Nicolas Sarkozy (...) On ne peut pas avoir un président débutant tous les cinq ans !" explique Eric Woerth.

L'ancien ministre considère qu'il "y a une forme de course-poursuite entre les candidats sur les sujets sécuritaires, qui sont importants mais ne peuvent à eux seuls constituer un projet global. J’ai trouvé que ma formation politique, dont je suis membre depuis 1981, a dérivé"

Woerth assume les critiques qu'il a formulées contre Macron, mais le défend : "Il n’a pas dépensé plus que les autres Présidents. Contrairement à ce que j’ai pu lire, il n’a pas « cramé la caisse » (expression de Valérie Pécresse)."

Et enfin, il précise qu'il " n’adhère pas à LREM ni à la majorité telle qu’elle est constituée aujourd’hui"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !