Election présidentielle : sans les communistes qui présentent leur candidat, Jean-Luc Mélenchon pas sûr de rassembler les 500 signatures d'élus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon
©Capture d'écran

Parrainage

Election présidentielle : sans les communistes qui présentent leur candidat, Jean-Luc Mélenchon pas sûr de rassembler les 500 signatures d'élus

Sur les plus de 800 parrainages rassemblés en 2017 par le candidat La France Insoumise», plus de la moitié provenait des communistes

Avant l'élection présidentielle de 2022, Fabien Roussel, le candidat communiste estime disposer de 650 parrainages potentiels au sein du PCF, mais souhaite « aller au-delà » : il vise plus de 800 signatures selon Le Monde.

Comme Jean-Luc Mélenchon en 2017. Le communiste se défend de vouloir mettre ce dernier en difficulté : « Il y a 35 000 maires en France ! Je n’enlève rien à personne, c’est à chacun d’aller convaincre. »

Même si La France insoumise (LFI) n’est plus le jeune mouvement de 2017, Jean-Luc Mélenchon ne peut guère plus compter sur ses propres élus qu’il y a cinq ans. A l’échec des européennes de 2019 (6,31 % des voix et six eurodéputés) s’est ajoutée la persistance d’un très faible ancrage territorial, conséquence du choix d’enjamber les municipales de 2020 et de la mauvaise performance aux régionales et départementales de 2021.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !