Ebola : et si le traitement miracle dormait sur les étagères de nos pharmacies ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
10 mois après le pic de l'épidémie, il n'existe aucun médicament ou vaccin officiellement reconnu pour combattre Ebola.
10 mois après le pic de l'épidémie, il n'existe aucun médicament ou vaccin officiellement reconnu pour combattre Ebola.
©REUTERS/Thomas Peter

Recyclage

Ebola : et si le traitement miracle dormait sur les étagères de nos pharmacies ?

Selon une récente étude publiée dans la revue " Science Translational Medicine", il faut déterminer quels traitements déjà existants contre d'autres maladies peuvent être utilisés pour combattre Ebola.

Si l'épidémie d'Ebola a été heureusement freinée avant de prendre trop d'ampleur, aucun traitement ni vaccin n'est encore officiellement disponible. Le défi majeur sera de développer des traitements efficaces pour contrer une nouvelle menace. L'élaboration de médicaments est une toujours problématique délicate : si certaines structures peuvent se mobiliser en cas d'urgence afin d'élaborer un traitement, plusieurs mois peuvent s'écouler avant que ceux-ci soient testé puis fabriqués, et enfin disponibles sur place. 

Lors de la récente épidémie d'Ebola en 2014, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décrété une situation d'urgence au mois d'août. En l'espace de quelques semaines, certains médicaments gardés en réserve dans des laboratoires pharmaceutiques ont été fabriqués pour des tests, et des volontaires ont été recrutés. En deux mois, des traitements inédits ont été fabriqués dans les laboratoires puis expédiés en Afrique pour être testés. Mais même aujourd'hui, presque 10 mois après le pic de l'épidémie, il n'existe aucun médicament ou vaccin officiellement reconnu pour combattre Ebola.

Selon une récente étude publiée dans la revue " Science Translational Medicine", il faut déterminer quels traitements déjà existants contre d'autres maladies peuvent être utilisés pour combattre Ebola. Au sein de l'armée américaine, l'institut de recherche médicale des maladies infectieuses assure avoir identifié deux médicaments qui pourront bientôt être utilisés contre Ebola.

Les chercheurs ont testé 2 600 médicaments afin de mesurer leur activité contre le virus. Au terme de leurs travaux, les chercheurs ont retenu le Zoloft, un antidépresseur commercialisé en 1991, et le Vascor, un ancien traitement contre les problèmes cardiaques. Si aucun de ces deux médicamentsn'a été conçu pour combattre Ebola, les chercheurs assurent qu'ils peuvent combattre le virus en l'empêchant d'affecter les cellules.

Lu sur Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !