Dans leur nouveau rapport, les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat constatent que la crise empire et accélère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Réchauffement climatique
Réchauffement climatique
©Nasa / Afp

Réchauffement

Dans leur nouveau rapport, les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat constatent que la crise empire et accélère

Certains des changements déjà amorcés sont irréversibles sur des centaines, voire des milliers d’années

Dans leur nouveau rapport, les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat souligne l'aggravation de la crise : l’élévation de la température de l’air et de l’océan, la fonte des glaciers ou la hausse du niveau des mers s’aggravent à un rythme et avec une ampleur sans précédent depuis des millénaires, voire des centaines de milliers d’années remarque Le Monde.

« Le changement climatique s'intensifie, Il y a une accélération de la montée des mers, une intensification des vagues de chaleur… On peut désormais affirmer que ces bouleversements sont liés au changement climatique accéléré par les activités humaines et l'émission de gaz à effet de serre. Nous sommes dans une période cruciale, car l'ampleur des changements de demain dépendra des choix et des actions d'aujourd'hui. » constate Valerie Masson Delmotte, paléoclimatologue et co-présidente du groupe de travail à l'origine de ce rapport citée par Le Figaro.

Sans réaction rapide, l’objectif de ne pas dépasser le 1,5 °C de réchauffement d’ici à la fin du siècle ne sera pas atteint. Le changement climatique s’accélère, avec une augmentation inquiétante du méthane écrit Ouest-France qui cite aussi la scinetifique française : ​Certains des changements déjà amorcés, comme l’élévation continue du niveau de la mer ou l’acidification des couches profondes de l’océan sont irréversibles sur des centaines, voire des milliers d’années​.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !