Covid-19 : le gouvernement va revoir les règles d’isolement pour éviter la paralysie de l’économie, la rentrée scolaire ne devrait pas être repoussée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le président Emmanuel Macron et le ministre de la Santé Olivier Véran assistent à une réunion après avoir visité le centre CORRUSS sur l'épidémie de Covid-19 en mars 2020.
Le président Emmanuel Macron et le ministre de la Santé Olivier Véran assistent à une réunion après avoir visité le centre CORRUSS sur l'épidémie de Covid-19 en mars 2020.
©BERTRAND GUAY / AFP / PISCINE

Lutte contre Omicron

Covid-19 : le gouvernement va revoir les règles d’isolement pour éviter la paralysie de l’économie, la rentrée scolaire ne devrait pas être repoussée

Un nouveau Conseil de défense sanitaire est organisé ce lundi en fin d'après-midi avant le Conseil des ministres face à la hausse des contaminations liées à la pandémie de Covid-19. De nouvelles mesures devraient être prises pour freiner les contaminations, garantir les libertés publiques et éviter la paralysie du pays.

Après les célébrations de Noël, des nouvelles mesures devraient être annoncées ce lundi 27 décembre par le gouvernement à l’issue du Conseil de défense sanitaire et du Conseil des ministres. Selon des informations de BFMTV, le gouvernement va revoir les règles d’isolement liées au Covid-19 pour éviter une paralysie de l’économie. Les personnes positives et les cas contacts doivent en effet s’isoler entre dix et dix-sept jours à l’isolement actuellement. Cette situation, notamment via les cas contacts, pourrait générer une vague d’arrêt maladie et paralyser l’économie du pays et certains secteurs clés comme les transports ou les services hospitaliers.   

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, devrait s’exprimer aux alentours de 18h30, après les Conseils de défense sanitaire et des ministres, d’après BFMTV. Gabriel Attal pourrait ne pas être le seul ministre à s'exprimer. Le premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran pourraient participer à cette conférence de presse.

L’exécutif souhaite déployer des mesures face à la crainte de la hausse des cas liée au variant Omicron et qui pourrait submerger les hôpitaux.

Parmi les autres mesures de ce lundi figure la question des vacances scolaires. Elles ne devraient pas être prolongées. Le gouvernement souhaite maintenir la rentrée scolaire lundi prochain, selon BFMTV.

Le gouvernement est également mobilisé pour une mesure cruciale, le projet de loi sur le passe vaccinal qui doit effectivement être présenté.

Le texte va transformer l'actuel passe sanitaire en un passe vaccinal, permettant d’accéder aux lieux de loisir ou pour voyager. La mesure pourrait être rapidement adoptée, dans la première quinzaine du mois de janvier.

À Lire Aussi

Omicron : un conseil de défense 0% sanitaire, 100% économique et social

Des mesures sur le port du masque pourraient être prises, selon le JDD.

Le secteur de la culture est en revanche très inquiet face à la crainte d’éventuelles fermetures des cinémas, des musées, des salles de théâtre comme chez nos voisins européens, en Belgique et au Danemark notamment.

La question du Nouvel An et la possibilité d’un couvre-feu devraient aussi être au cœur des annonces de ce lundi 27 décembre. 

La campagne vacicnale se poursuit à travers le pays, notamment pour la dose de rappel, la troisième injection. La vaccination des enfants a débuté à travers l'Hexagone. Les services hospitaliers font face actuellement aux conséquences de la vague du variant Delta du Covid-19. L'impact réel du variant Omicron sur les services hospitaliers n'est pas encore connu. De nombreux pays, notamment le Royaume-Uni, ont connu une forte hausse des contaminations. Selon certains modèles et certains experts, les 200.000 cas positifs journaliers liés au variant Omicron pourraient être enregistrés en France à la mi-janvier 2022, selon les scénarios les plus pessimistes.

BFMTV

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

La Covid-19 n’est toujours pas un simple rhume. Et la vaccination ne réduit pas suffisamment la transmissionLa Covid-19 n’est toujours pas un simple rhume même chez les enfants. Vacciner les enfants fragiles sur la base de leur propre intérêt

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !