Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Covid-19 : le bilan officiel en France franchit les 100.000 morts.
Covid-19 : le bilan officiel en France franchit les 100.000 morts.
©DENIS CHARLET / AFP

Victimes de la pandémie

Covid-19 : le bilan officiel en France franchit les 100.000 morts

Avec 300 nouveaux décès enregistrés ce jeudi 15 avril, la France a franchi officiellement le cap des 100.000 morts du Covid-19. L’Hexagone a rejoint la Grande-Bretagne et l'Italie, qui avaient dépassé ce chiffre depuis plusieurs semaines.

La France a dépassé ce jeudi 15 avril le lourd bilan de 100.000 morts depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le pays est confronté à une troisième vague et les autorités tentent de freiner la propagation des variants anglais et brésiliens. D’après des informations de France Info, il faut, selon l’Insee, remonter à la grippe italienne de 1949. Les 100.000 morts concernent les décès de personnes touchées par le Covid-19 à l'hôpital, en Ehpad et en établissements médico-sociaux (EMS) en France.

En franchissant cette barre symbolique, la France rejoint en Europe le Royaume-Uni (127.000 morts) et l'Italie (115.000 morts). D'autres pays (la Belgique, le Portugal) ont néanmoins une mortalité plus élevée par habitant.

Selon le bilan de Santé Publique France de ce jeudi 15 avril, 300 patients sont morts à l'hôpital ces dernières 24 heures. La veille, le bilan s'élevait à 99.805 personnes décédées.

30.668 personnes sont actuellement hospitalisées en France des suites du Covid-19, un chiffre en baisse par rapport à mercredi (30.868).

5924 malades sont en services de soins critiques, dont 501 arrivés depuis la veille.

Malgré les efforts et l’accélération dans la campagne de vaccination, la perspective de rouvrir les commerces et les restaurants mi-mai reste incertaine. Emmanuel Macron pourrait néanmoins dévoiler dans les jours à venir un calendrier de réouverture du pays à partir de la mi-mai.

Malgré la violence de la première vague (près de 30 000 morts entre mi-mars et mi-mai 2020), la grande majorité des décès sont survenus en France depuis fin octobre (environ 65 000), liés à la deuxième vague et à une forte reprise épidémique durant l'hiver suite au variant anglais, plus contagieux.

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !