Covid-19 : la Haute Autorité de santé autorise le vaccin Moderna pour les 12-17 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Dans cette photographie prise le 29 juin 2021, un responsable médical tient un flacon du vaccin Moderna contre la Covid-19 à Quimper, dans l'ouest de la France.
Dans cette photographie prise le 29 juin 2021, un responsable médical tient un flacon du vaccin Moderna contre la Covid-19 à Quimper, dans l'ouest de la France.
©Fred TANNEAU / AFP

Campagne vaccinale

Covid-19 : la Haute Autorité de santé autorise le vaccin Moderna pour les 12-17 ans

La Haute Autorité de santé (HAS) a donné, ce mercredi 28 juillet, son feu vert à l'utilisation pour les 12-17 ans du vaccin Moderna contre la Covid-19.

La Haute Autorité de santé autorise le vaccin Moderna pour les 12-17 ans dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 :

« Dans le contexte d'une circulation forte du variant Delta, la HAS valide l'intégration du vaccin Moderna dans la stratégie vaccinale », selon les précisions de la Haute Autorité de santé.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) avait approuvé le 23 juillet l'utilisation de ce vaccin contre la Covid-19 pour cette tranche d'âge, ce qui en faisait le deuxième vaccin à être autorisé pour des adolescents au sein des 27 pays de l'Union européenne.

La HAS précise que le variant Delta, au moins deux fois plus contagieux que ses prédécesseurs, « entraîne une hausse importante du nombre de nouvelles contaminations », avec « un nombre d'hospitalisations et d'admissions en soins critiques (qui) repartent depuis quelques jours à la hausse ».

La HAS a recommandé la vaccination à partir de 12 ans « en priorité chez les adolescents présentant une comorbidité ou appartenant à l'entourage d'une personne immunodéprimée » et « chez les adolescents sans comorbidité afin de diminuer la circulation virale, de normaliser leur vie sociale et maintenir leur accès à l'éducation ».

L'objectif de la vaccination des adolescents est « d'obtenir un niveau de couverture élevée dans l'ensemble des classes d'âge », selon la HAS, afin d'accroître le seuil d'immunité de la population.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !