Chlamydia : une MST très fréquente chez les jeunes mais peu dépistée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Chlamydia : une MST très fréquente chez les jeunes mais peu dépistée
©

Dépistage

Chlamydia : une MST très fréquente chez les jeunes mais peu dépistée

Le ministère de la santé et l'Inpes lancent la première campagne de sensibilisation sur le web. Objectif, alerter sur cette infection responsable d'infertilité féminine.

La chlamydia...Cette maladie sexuellement transmissible est très fréquente chez les jeunes. Mais encore peu connue. Si elle se manifeste par des douleurs au niveau du bas-ventre ou des brûlures génitales, bien souvent les filles et les garçons ne ressentent rien. 

Selon une étude, 64% des femmes et 68% des hommes dépités positivement en 2009 n'avaient senti aucun signe particulier...Le danger, c'est que cette MST peut évoluer des années sans se manifester et causer chez les femmes des grossesses extra-utérines. C'est aussi une cause majeur d'infertilité. 

Encore peu connue en France, le ministère de la santé et l'Inpes ont lancé depuis le 3 septembre une campagne de sensibilisation sur internet, avec un questionnaire, des informations pour le dépistage et des conseils en cas d'infection.

La cible prioritaire de cette campagne ? Les jeunes (18-24 ans). En effet, 3,6% des filles et 2,4% des garçons de cette tranche d'âge sont infectés. En Grande-Bretagne le dépistage est proposé tous les ans pour les 15-25 ans. Pour détecter cette infection, pas de miracle, il faut se faire dépister. Et pour s'en prémunir, se protéger lors des rapports sexuels. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !