Canicule : la journée du lundi 18 juillet risque d'être l'une des plus chaudes jamais enregistrées en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La journée du lundi 18 juillet 2022 risque d'être l'une des plus chaudes jamais enregistrées à l'échelle du pays, selon les prévisions de Météo France.
La journée du lundi 18 juillet 2022 risque d'être l'une des plus chaudes jamais enregistrées à l'échelle du pays, selon les prévisions de Météo France.
©GAIZKA IROZ / AFP

Vague de chaleur

Canicule : la journée du lundi 18 juillet risque d'être l'une des plus chaudes jamais enregistrées en France

37 départements ont été placés en vigilance orange en raison de la canicule. Les températures extrêmes seront ressenties sur l'ensemble de l'Hexagone en ce début de semaine.

La France affronte sa 45e vague de chaleur depuis 1947. Et elle pourrait être l'une des pires. La journée du lundi 18 juillet risque d'être l'une des plus chaudes jamais enregistrées à l'échelle du pays, selon les prévisions de Météo France. La moyenne des températures mesurées dans 30 stations de l'Hexagone ne devrait pas menacer le record de 29,4°C enregistré le 25 juillet 2019.

Mais elle pourrait s’inscrire dans le classement des canicules les plus intenses après celles d'août 2003 et de juillet 2019, selon Météo France et des informations de France Info.

Les 40 °C vont être atteints et dépassés lors de ce point culminant de l'épisode caniculaire en début de semaine prochaine, dès le lundi 18 juillet et le mardi 19 juillet.

Cette hausse des températures est liée à la présence d'un dôme de chaleur, durant toute cette semaine passée. Ce phénomène est dû aux hautes pressions entre le Maroc, la France et le Royaume-Uni.

Cette chaleur se retrouve bloquée sous une chape anticyclonique et s'installe donc dans la durée. Les températures évoluent peu d'un jour à l'autre et de vastes régions sont concernées.

Les conditions extrêmes sont aussi liées à une « dépression d'altitude, actuellement située au sud-ouest du Portugal », selon Météo France. Elle déclenche un autre mécanisme à l'origine de chaleurs extrêmes, désigné sous le terme de « panache de chaleur ». Il s’agit d’une bouffée d'air particulièrement chaude, qui se situe au large de la péninsule ibérique. Ce système remonte progressivement sur la façade atlantique. La combinaison des deux phénomènes produit déjà une canicule durable dans le Sud, qui s'intensifie encore dimanche et lundi.

Selon Météo France, ce lundi une large partie de la France allant de l'Aquitaine à la Bretagne sera concernée par l’épisode caniculaire.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !