Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Bill Gates s'est confié à la rédaction d'El Pais sur l'évolution de la crise sanitaire et sur la campagne vaccinale.
©GETTY IMAGES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Bout du tunnel ?

Bill Gates estime que la page de la pandémie de Covid-19 pourrait être tournée d’ici à 2022

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, s'est livré à des prédictions sur la sortie de crise et sur la fin de la pandémie dans le cadre d’un entretien pour les médias espagnols.

Interrogé par le journal espagnol El Pais, Bill Gates s'est risqué au jeu des prédictions sur l’évolution de la pandémie, selon des précisions de CNews. Le fondateur de Microsoft estime que d'ici à 2022 les campagnes de vaccination devraient permettre de lutter efficacement contre les contaminations et de faire reculer de manière drastique la pandémie de Covid-19, laissant présager, selon lui, un retour à la vie normale à cette période :

« D'ici à l'été 2021, les choses seront revenues à la normale, et d'ici à 2022, dans des pays comme l'Espagne et les Etats-Unis, on aura la possibilité d'organiser des événements majeurs. Nous aurons largement surmonté les effets les plus dramatiques de la pandémie ».

Lors de son entretien, Bill Gates a dénoncé les inégalités entre les pays pauvres et les pays riches sur le sujet central de la vaccination : 

« En ce moment, il y a un grand écart. La quantité de vaccins qui se trouve dans les pays riches est très élevée, même en comparaison avec les pays à revenus moyens comme le Brésil et l'Afrique du Sud, qui ont connu une terrible épidémie, et qui continuent à vacciner à un rythme lent ».

Bill Gates a lui-même été vacciné contre la Covid-19 avec le vaccin Moderna. La fondation Bill et Melinda Gates a consacré 1,75 milliard de dollars pour développer la recherche contre la Covid-19.

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !