« Barre-toi maintenant » : tensions entre les équipes de Marine Le Pen et Nicolas Bay | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le député européen Nicolas Bay, du Rassemblement National, lors d'une conférence de presse sur la présidence française de l'Union européenne, le 18 janvier 2022.
Le député européen Nicolas Bay, du Rassemblement National, lors d'une conférence de presse sur la présidence française de l'Union européenne, le 18 janvier 2022.
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Ralliements

« Barre-toi maintenant » : tensions entre les équipes de Marine Le Pen et Nicolas Bay

Le ton serait monté entre Marine Le Pen, ses équipes, et Nicolas Bay, après les déclarations de ce dernier sur BFMTV.

Nicolas Bay, qui accompagne Marine Le Pen lors d’un déplacement officiel à Madrid ce week-end, a refusé de dire clairement sur BFMTV s'il serait à ses côtés jusqu'au premier tour de l’élection présidentielle de 2022. L’attitude de Nicolas Bay a suscité une vive déception dans les rangs du Rassemblement National, d’après la rédaction de BFMTV. Cette attitude de l'élu RN a tout de suite été considérée comme une nouvelle trahison dans les rangs du RN au profit d'Eric Zemmour. Les esprits se seraient particulièrement échauffés lorsque Marine Le Pen et ses équipes se sont mises en route pour regagner l'aéroport espagnol, en direction de la France.

« Il est où? Nicolas, tu viens? Faudrait pas qu'on te laisse ici », aurait ironisé Marine Le Pen. Selon BFMTV, elle et son eurodéputé ne s'étaient pas adressé un seul mot depuis le début de ce déplacement.

Un membre de la garde rapprochée de Marine Le Pen aurait critiqué l’attitude de Nicolas Bay sur l’antenne de BFMTV :

« Franchement ton duplex ce matin très moyen. On t'amène ici, on fait tout, et tu craches que tu veux te barrer (...) tu n’es rien sans Marine... ».

Le ton est ensuite rapidement monté entre les deux interlocuteurs.

Caroline Parmentier, attachée de presse de Marine Le Pen, a adressé un message ferme à Nicolas Bay :

« C'est quoi tes valeurs Nicolas ? La loyauté ? Barre-toi maintenant plutôt que de bouffer le plus longtemps possible au râtelier »

Caroline Parmentier a confirmé ses propos auprès de l'Agence France-Presse.

Marine Le Pen s'est exprimée publiquement ce samedi sur les récents départs dans son camp, tout en répondant indirectement à l'élu européen :

« Ceux qui veulent partir partent, mais ils partent maintenant parce que ce qui est insupportable c'est la taqîya (la dissimulation, ndlr) qu'ils reprochent eux-mêmes aux islamistes ».

À Lire Aussi

Pécresse, Zemmour, Le Pen (et Maréchal…), cette petite finale post présidentielle qui agite la droite et la droite nationale
BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !