Apple prend des mesures pour limiter l'utilisation abusive de sa petite balise de localisation AirTag | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
AirTag
AirTag
©Apple

Vie Privée

Apple prend des mesures pour limiter l'utilisation abusive de sa petite balise de localisation AirTag

Cet appareil permet de localiser l'objet perdu auquel il est attaché

Apple prévoit d'introduire un certain nombre de changements pour rendre plus difficile l'utilisation abusive de l'AirTag pour suivre quelqu'un à son insu en le cachant sur un véhicule, dans un sac à main ou dans un vêtement.

Dans le cadre des changements visant à lutter contre les abus, Apple a déclaré que chaque utilisateur configurant son AirTag pour la première fois verra un message avertissant que l'utilisation de l'appareil pour suivre les personnes sans leur consentement est un délit dans de nombreux pays.

Actuellement, les utilisateurs d'iPhone (et les utilisateurs d'Android qui téléchargent une application) reçoivent des alertes de "suivi indésirable" si un AirTag inconnu se déplace avec eux.

Apple a annoncé que les gens seront alertés plus tôt qu'un AirTag inconnu voyage avec eux.

Et lorsque les gens sont avertis d'un "suivi indésirable" par un AirTag, les utilisateurs d'appareils iPhone 11, iPhone 12 et iPhone 13 pourront utiliser la "recherche de précision", pour mieux localiser l'AirTag inconnu. Auparavant, seul le propriétaire de l'AirTag pouvait le faire.

Actuellement, les utilisateurs d'iOS peuvent envoyer une alerte de suivi indésirable pour que l'AirTag suspect émette un signal sonore. Et Apple prévoit en plus l'affichage d'un message d'alerte en plus du signal sonore.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !