Tous ensemble nous allons devoir rendre hommage aux victimes du Covid… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le gouvernement envisage d'organiser un hommage aux morts du Covid-19.
Le gouvernement envisage d'organiser un hommage aux morts du Covid-19.
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Plus niais que ça tu meurs !

Tous ensemble nous allons devoir rendre hommage aux victimes du Covid…

C’est la dernière trouvaille de nos gouvernants.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il y aura donc une journée d’hommage aux morts du Covid. C’est Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, qui l’a annoncé. Il a précisé que le président de la République en avait parlé au Conseil des ministres et qu’il y pensait.

Macron y pense certainement tous les jours en se rasant. A supposer qu’il se rase tous les jours. Mais, plongé dans un abîme de réflexion, il n’a pas encore déterminé la date de cet hommage.

Peut-être pour le Nouvel An chinois à cause de Wuhan ? Où pourquoi pas le jour de la fête nationale du Brésil en raison du variant brésilien ? Nos suggestions sont bienveillantes et ont pour but d’aider Macron à choisir.

Pour cet hommage on installera devant tous les hôpitaux des dalles à la gloire du mort inconnu du Covid. Devant la petite flamme, internes et infirmières monteront la garde pour éviter que des voyous viennent y allumer leurs clopes. Et chaque année à une date hélas encore indéterminée, Macron viendra la ranimer, escorté de Castex et de Véran.

Pourquoi s’arrêterait-on en si bon chemin ? Il faudra également prévoir une journée d’hommage aux victimes, fort nombreuses, de la grippe. On n’oubliera pas non plus les morts du Sida. Et ceux qui sont passés de vie à trépas suite à un AVC.

Ces journées-là devront, comme celle dédiée aux morts du Covid, être fériées. Ce qui réjouira de nombreux Français. En conséquence de quoi la cote de popularité de Macron fera un grand bond en avant. Ainsi va la France, ce pays où l’on manque de vaccins mais où l’imagination est au pouvoir. Pour notre part, nous suggérons une autre journée d’hommage. Elle sera dédiée aux nigauds connus qui dirigent le pays. 

À Lire Aussi

Réouvertures post 3e vague : la part du sans danger, la part de prise de risque irresponsable

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !